En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

Dans la nuit du 24 février, la Russie envahissait l’Ukraine avec une opération militaire de grande ampleur. Depuis lors, environ un million d’Ukrainiens ont fui leur pays. Parmi eux, deux adolescents, Paulina et Viktor. Encore terrorisés et terrifiés, de même que leur papa – qui est encore en Ukraine, à Kiev ! – ils nous ont demandé de choisir ces deux noms d’emprunt.

Originaires de Kiev, les adolescents de 17 et 13 ans étaient jeudi à Oujhorod, chez leur grand-mère maternelle, à 800 km de la Capitale (proche de la frontière avec la Slovaquie), au moment de l’assaut russe. Lorsqu’ils ont appris ce qui se passait, Viktor et Paulina n’en revenaient pas. « Notre mamy nous a réveillés en nous disant qu’il y avait des bombes, je n’y croyais pas », lance le jeune homme.

Le lendemain, Viktor et Paulina voulaient retourner auprès de leurs parents. Ils avaient même des billets de train pour rentrer à Kiev. « On a téléphoné à notre maman pour voir ce que l’on devait faire, elle nous a dit de rester là. »

11 heures de marche

Les deux adolescents ont alors commencé à se renseigner pour rejoindre leur grand-mère paternelle, qui habite à Tihange depuis 10 ans. « Durant ce laps de temps, on préparait la cave de notre mamy, nous l’avons aidée à préparer un endroit de survie à cet endroit avec de l’eau, des chaises et à manger. Elle ne voulait pas venir avec nous car, âgée de 70 ans, il y avait trop de monde pour elle à la frontière. »

Finalement, c’est grâce à une connaissance du papa que les enfants ont rejoint la frontière. « Nous avons marché 11 heures pour rejoindre la frontière slovaque. » La marraine de Paulina les a ensuite accompagnés chez des amis dans une première ville hongroise, Debrecen. Viktor et Paulina ont dormi une nuit avant de rejoindre d’autres amis de la famille à Budapest et dormir deux jours.

Mardi, ils ont pris l’avion direction Charleroi. La sœur de leur papa les attendait pour les amener jusqu’à Tihange. « Oui, on se sent en sécurité en Belgique mais mon esprit est ailleurs car mes parents ne sont pas là », lâche Viktor. « Je me sens bien ici mais je m’inquiète pour ma famille et mes amis… », complète sa petite sœur.

Retourner en Ukraine

Depuis leur arrivée, Viktor et Paulina ne lâchent pas la télévision ou leur téléphone. En effet, depuis le début du conflit, leur grand-mère regarde une chaîne d’information ukrainienne en boucle. Ils discutent avec leurs amis mais aussi leur papa, qui est chirurgien dans un hôpital à Kiev. « Par contre, nous n’avons plus de nouvelles de notre maman depuis deux jours. Elle est actuellement chez un voisin à 20 km de Kiev, dans une cave et n’a pas d’électricité. »

Viktor ne s’imagine pas une seule seconde ne pas retourner un jour dans son pays, et compte même le défendre. « Mes amis et ma famille sont là-bas. Je veux y retourner lorsque j’aurai 18 ans (NdlR, il a 18 ans dans deux semaines) en prenant un fusil et protéger mon pays ! Si je suis venu en Belgique, c’est uniquement pour ma sœur. Si elle n’était pas là, je serais resté en Ukraine ! »

Comme tous les Ukrainiens, ils sont persuadés que leur pays va vaincre la Russie.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

**** ** **** ** ** ********* ** ****** *********** *********** **** *** ********** ********* ** ****** ******** ****** ***** ******* ** ******* ************** *** *** **** ***** ***** **** **** ************ ******* ** ******* ****** *********** ** *********** ** ***** *** **** **** *** *** *** ****** ** ******** ** *********** *** *** **** *** ******** ** ******* *** **** **** ************

*********** ** ***** *** *********** ** ** ** ** *** ******** ***** ** ********* **** **** *********** *********** ** *** ** ** ** ******** ******* ** ** ********** **** ** *********** ** ****** ** ********** ****** ************ *** ****** ** *** ** ******** ****** ** ******* ****** ********** **** ************* **** **** * *********** ** **** ****** ******* * ***** *** ******* ** ***** ******* ************ ***** ** ***** ******

** ********** ****** ** ******* ********* ********* ******* ** ***** ******** *** ******* ***** *** ******* ** ***** **** ******* ** ***** ********** * ************ ** ***** ***** **** **** ** *** ****** ****** ****** **** **** * *** ** ****** ************

** ****** ** ******

*** **** *********** *** ***** ********* ** ** ********** **** ********* **** *********** *********** *** ****** ** ******* ****** ** **** ************** ** **** ** ****** ** ********** ** **** ** ***** ***** **** ********* ****** ** ********* ** ******* ** ****** ** *** ******* **** ** ******** *** ******* ** ** ******* **** ** ******* *** ***** **** **** **** ****** ** ** **** ** * ***** **** ** ***** **** **** ** ** *******************

*********** ******* ****** ** *** ************ ** **** *** *** ******* *** ******* ** *********** ************ ***** ******* ** ****** **** ********* ** ********** ***************** ** ******** ** ******* *** * ******* ************ **** *** **** **** *** ********* ***** ********** ********* ****** ** ******* *** ***** *** **** ***** ** ********* ********** **** ** ** ******* ** ******** ** ****** **** ******

****** *** *** **** ********* ********* ********** ** ***** ** **** **** *** ********* **** *** ****** ********** ******** ************ ** ** **** ** ********** ** ******** **** *** ****** *** ******** *** *** ******* ** **** *** ************ ****** ******* ********** ** **** **** *** **** ** ************* **** ** ******* ** *** **************** ********* ** ****** ******

********* ** *******

****** **** ********* ****** ** ******* ** ******** *** ** ************ ** **** ************ ** ****** ****** ** ****** ** ******** **** *********** ******* *** ******* *************** *********** ** ******* *** ********* **** ***** **** **** ***** **** ***** *** *** ********** **** ** ******** ** ***** *********** ******* **** ********* **** ** ********* ** ***** ***** ****** **** ****** **** *** ************ **** ** ****** ** ** ** ** ***** **** *** **** ** ***** *** **************************

****** ** *********** *** *** ***** ******* ** *** ********* ** **** **** *** ***** ** ****** ***** ** ********** *********** **** ** ** ******* **** ******** ** **** * ********* ******* ********* ** *** ****** ** * ** *** **** **** ********* ** ******* ** ***** ** ********* *** *********** ** ** **** **** ** ********* ******* ********** **** ** ****** ** **** ********** *** **** ** ****** ****** ** **********************

***** **** *** *********** *** **** ********** *** **** **** ** ******* ** *******

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles