En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Un homme écope de 20 mois avec sursis pour des violences conjugales à Rochefort

Ce mercredi, un prévenu poursuivi devant le tribunal correctionnel de Dinant pour de multiples faits de violence conjugale et une rébellion, commis à Rochefort, a écopé de 20 mois de prison avec sursis.

Un homme poursuivi devant le tribunal correctionnel de Dinant pour de multiples faits de violence conjugale et une rébellion, commis entre 2017 et 2018 à Rochefort, a écopé ce mercredi de 20 mois de prison avec sursis probatoire.

« Ils étaient en couple depuis 2016 », a précisé le parquet de Namur. « Ils ne vivaient pas ensemble et passaient leur temps à se disputer. Les voisins n’en pouvaient plus. La violence verbale était permanente, la physique récurrente.»

La consommation d’alcool était régulière au sein du couple. Le 19 juillet 2017, la victime a subi une incapacité de travail de 30 jours à la suite des coups qui lui ont été assenés par son compagnon. Des faits qui ont eu lieu devant son fils de 13 ans. Il a été blessé à la main en voulant la défendre et a quitté la maison, car sa mère ne savait plus bouger. Une autre scène de violence a eu lieu alors que le couple était en vacances à Tenerife. « Les interventions policières étaient parfois compliquées. Fou de rage, il a une fois poursuivi les policiers qui ont dû se réfugier dans leur véhicule. Il frappait sur le pare-brise. »

La défense a demandé une peine de probation autonome, estimant que sa compagne de l’époque « mettait aussi de l’huile sur le feu ». Le tribunal n’a pas suivi cette demande.

Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles