En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

Depuis cette semaine, une série de mesures « Covid » ont été levées : fini le port du masque dans la plupart des lieux publics, plus besoin de Covid Safe Ticket… Si ce changement sonne comme un printemps des libertés retrouvées, accentué par ces quelques jours de temps clément, il n’est pas inintéressant de jeter un coup d’œil dans le rétroviseur après près de deux années de crise sanitaire. Et de se demander quels effets a eu le virus sur le quotidien des Carolos sur trois plans : l’économie, le chômage et la mortalité. La plateforme Hainaut Développement a ainsi mis en lumière des données réunies par Statbel et constate, pour commencer, une baisse, surprenante il faut le dire, du nombre de faillites à Charleroi et dans sa région.

Entre 2019 (avant le Covid, donc) et 2020, le territoire de la région de Charleroi a connu une diminution de 28,7 % du nombre de faillites. « Cette baisse a même été plus importante entre 2019 et 2021, puisqu’elle était de 39,2 », ajoute Arnaud Fleurquin, chercheur à Hainaut Développement. « Cette baisse globale s’explique par les mesures gouvernementales qui ont permis d’éviter de manière artificielle le déferlement de faillites attendues en raison de la récession. » Ainsi, le moratoire sur les faillites instauré en 2020, le « droit passerelle », la simplification du chômage temporaire pour force majeure, ou encore des mesures d’exonération ont permis de limiter fortement le nombre de faillites en pleine pandémie. « En 2021, contre toute attente, le nombre de faillites a encore diminué », relève Arnaud Fleurquin. « Deux facteurs peuvent expliquer cela : d’abord, le moratoire a laissé sa place à un autre moratoire, tacite, de la part de l’administration fiscale et de l’ONSS. Ensuite, la forte relance économique a permis aux entreprises de retrouver de l’oxygène. »

Deux scénarios possibles en 2022

Notons par ailleurs une baisse du nombre de créations d’entreprises dans toute la région. Toutefois, certaines communes plus rurales issues notamment de l’arrondissement de Thuin ont connu une augmentation de leur taux de création durant cette période. C’est notamment le cas d’Anderlues (+35,2 %), Thuin (+33,9 %), Beaumont (+19,3 %), Lobbes (+4,2 %), Merbes-le-Château (+2,1 %) ou encore Erquelinnes (+1,6 %).

En 2022, faut-il s’attendre à une nouvelle diminution du nombre de faillites ? Là, deux scénarios possibles, un bon et un mauvais. Le bon d’abord : la forte croissance connue l’année dernière permettrait aux entreprises de poursuivre sur leur lancée et retrouver leur niveau économique d’avant Covid. « Le deuxième, plus pessimiste, postule que certains secteurs peinent encore à se relever et ont été longtemps contraints par des mesures de restriction et/ou de fermeture. C’est le cas de l’Horeca, la culture, l’événementiel ou encore les agences de voyages. » Un autre élément déterminant est la fin du moratoire tacite : cela représente un risque réel d’augmentation du nombre de faillites parmi les entreprises qui ont le plus souffert. C’est ce qu’on appelle « un effet de rattrapage ».

Cloquet : « La crise Ukraine-Russie m’inquiète plus »

Pour le président de Business for Charleroi, Jean-Jacques Cloquet, le danger se situe toutefois ailleurs. « On peut dire que la région a plutôt bien encaissé la crise Covid. Cela dépend des secteurs évidemment, le secteur du non-essentiel a beaucoup souffert. Mais certains n’ont pas été touchés, d’autres ont réussi à s’adapter. Les consommateurs quant à eux ont changé leur façon de dépenser. En revanche, l’autre crise qui arrive, elle, m’inquiète. La crise Ukraine-Russie que l’on connaît pour l’instant pourrait bien avoir beaucoup plus de répercussions sur les entreprises… mais aussi sur les consommateurs. On voit déjà les prix de l’énergie qui augmentent : ça concerne tout le monde. Je pense que ces crises vont devoir nous pousser à revoir les choses, à repenser notre économie, à se diversifier. »

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

****** ***** ******** *** ****** ** ******* ********************* *** ***** ************** **** ** **** ** ****** **** ** ******* *** ***** ******** **** ****** ** ***** **** ********* ** ** ********** ***** ***** ** ********* *** ********* ************ ********* *** *** ******** ***** ** ***** ********* ** ******* *** ************** ** ***** ** **** ******** **** ** ************ ****** ***** ** **** ******* ** ***** ********** ** ** ** ******** ***** ****** * ** ** ***** *** ** ********* *** ******* *** ***** ************ ************** ** ******** ** ** *********** ** ********** ******* ************** * ***** *** ** ******** *** ******** ******** *** ******* ** ********* **** ********** *** ******* *********** ** **** ** ***** ** ****** ** ********* ** ********* ** **** ** ********

***** **** ****** ** ****** ***** ** ***** ** ********** ** ** ******* ** ********* * ***** *** ********** ** *********** ** ****** ** ********** ************* ****** * ***** ***** **** ********** ***** **** ** ***** ************* ****** ** ************* ****** ****** ********** ********* ** ******* *************** ************* ****** ******* ************ *** *** ******* **************** *** *** ****** *********** ** ******** ************ ** ************ ** ********* ********* ** ****** ** ** ******************* ****** ** ********* *** *** ********* ********* ** ***** ** ************* ******************* ** ************** ** ******** ********** **** ***** ******** ** ****** *** ******* **************** *** ****** ** ******* ********* ** ****** ** ********* ** ****** ********** ********** ***** ****** ***** ******** ** ****** ** ********* * ****** ***************** ******* ****** ********** ************ ******** ******* ********* *********** ********** ** ********* * ******* ** ***** ** ** ***** ********** ******* ** ** **** ** ****************** ******* ** ** ********* ******** ** ***** ******* *********** * ****** *** *********** ** ********* ** *********************

**** ********** ********* ** ****

****** *** ******** *** ****** ** ****** ** ********** *************** **** ***** ** ******** ********** ********* ******** **** ******* ****** ********* ** ****************** ** ***** *** ***** *** ************ ** **** **** ** ********* ****** ***** ********* ******* ********* ** *** ************* *************** ***** *************** ******** *************** ****** ************** ****************** ************* ** ****** *********** **************

** ***** ******* ************ ** *** ******** ********** ** ****** ** **************** **** **** ********** ********** ** *** ** ** ******** ** *** **************** ** ***** ********** ****** ********** ********* *********** *** *********** ** ********** *** **** ******* ** ********* **** ****** *********** ********* ****** ********** ********** **** *********** ******* *** ******** ******** ******* ****** ** ** ******* ** *** ***** ********* ********** *** *** ******* ** *********** ***** ** ********** ******* ** *** ** *********** ** ******** ****************** ** ****** *** ******* ** **************** ** ***** ********* ************ *** ** *** ** ********* ************* **** *********** ** ****** ***** **************** ** ****** ** ********* ***** *** *********** *** *** ** **** ********* ******* ** ******* ******* ********** ***** ** *******************

************** ********** ***** ************** ************* ************

**** ** ********** ** ******** *** ********** ************ ******** ** ****** ** ***** ********* ********* ********** **** **** *** ** ******* * ******* **** ********* ** ***** ****** **** ******* *** ******** ************ ** ******* ** ************* * ******** ********* **** ******** ******* *** ***** ********* ********** *** ******* ** ************ *** ************* ***** ** *** *** ******* **** ****** ** ********** ** ********* ********* ***** *** ******* ***** ************** ** ***** ************** *** ****** ******** **** *********** ******** **** ***** ******** **** ** ************** *** *** ************** **** ***** *** *** ************** ** **** ****** *** **** ** ************ *** ***************** *** ******** **** ** ****** ** ***** *** *** ****** **** ****** **** ******* ** ****** *** ******* ** ******** ***** ********** ** ** ********************

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles