Selon le journal l’Equipe, Michael Schumacher a réagi aux tests neurologiques en clignant des yeux

Sabine Kehm, porte-parole du pilote qui avait démenti l’information de L’Equipe mercredi, a reconnu ce jeudi que "la dose de sédatifs administrés au pilote avait été diminuée afin d’entamer un processus de réveil", sans toutefois préciser le temps de cette dernière.

Le pilote allemand de 45 ans avait été placé dans le coma le 29 décembre dernier, suite à un accident de ski à Méribel.