Les dirigeants de Santander quittent le club après la grève des joueurs (vidéo)

A l’issue d’une assemblée générale des actionnaires, la direction sortante, dont les joueurs avaient exigé le départ sous peine de boycott du match, a été démise et l’ancienne figure du club Juan Antonio «Tuto» Sanudo a pris la présidence, remerciant l’équipe première pour sa spectaculaire mobilisation.

«Grâce à eux, ces gens ont dû s’en aller. Et nous allons voir comment nous pouvons aider (les joueurs) du mieux possible parce qu’ils ont grand besoin d’aide», a dit le nouveau président à la presse après sa prise de fonction.

«L’objectif est de ramener le calme dans l’effectif et de voir si on peut atteindre à court terme ce défi qui est la remontée en deuxième division.»

L’équipe de Cantabrie (nord de l’Espagne), qui faisait partie en 1929 des fondateurs du premier Championnat d’Espagne, n’a pas eu d’autres recours jeudi que de boycotter le quart de finale retour contre la Real Sociedad, se présentant sur la pelouse mais refusant de disputer le ballon. L’arbitre a alors annulé la rencontre et la fédération espagnole (RFEF), conformément au règlement, a prononcé vendredi son exclusion de la prochaine édition de la Coupe du Roi.