Omar Rahou, accusé d’avoir fait une quenelle après son but à l’Euro de futsal: «C’est quoi, une quenelle?»

À l’issue d’un premier but lors du match où elle s’est inclinée sur un score sans appel de 1-6 contre la Roumanie, notre sélection nationale a décidé de ne plus s’exprimer dans les médias pour préparer la rencontre décisive de ce samedi contre l’Ukraine.

Le souci, c’est que le geste d’Omar Rahou a suscité des réactions à un niveau que l’on n’imaginait pas. Alors qu’aucun spectacle de l’humoriste français Dieudonné n’était planifié entre les matches à Anvers, le mouvement du jeune Omar Rahou a été interprété comme une quenelle.

« Un signal à mes coéquipiers »

Alors que le staff de l’équipe nationale avait fait savoir qu’aucune interview ne serait accordée avant le match contre l’Ukraine, Omar Rahou a pris ses responsabilités en nous contactant personnellement : « Je ne comprends pas comment ce geste est interprété de la sorte. J’ai juste réagi en marquant pour faire comprendre à mes équipiers qu’il fallait mouiller le maillot et se donner à fond. Une quenelle ? Je ne sais même pas ce que c’est et je n’en ai personnellement pas entendu parler. »

Le jeune joueur du Futsal Châtelineau, qui ne jouera de toute façon pas ce soir car il a écopé d’un second carton jaune, est présenté comme le vilain petit canard.

N’en déplaise aux responsables de la fédération qui ne s’exprimeront pas avant la fin de l’enquête menée par l’UEFA, le joueur a voulu se défendre en nous appelant avant de se voir signifier l’obligation de se taire en attendant la fin de l’enquête. Encore une fois, le futsal n’avait pas besoin de cela…