En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

À la question, les dépôts clandestins sont-ils de plus en plus nombreux, chaque commune aura une appréciation différente de la situation. Certaines communes affirment que ces infractions augmentent et d’autres pensent qu’elles diminuent mais toutes agissent pour les contrer.

Si elles n’ont pas toutes la même analyse de la situation, les communes sont nombreuses à indiquer que les dépôts sont toujours plus importants. En 2021, la commune de Juprelle enregistre 30 tonnes de déchets clandestins récoltés, soit 5 de plus que l’année précédente. Liège a comptabilisé 1.830 tonnes de déchets clandestins en 2021 contre 1.807 en 2020. A contrario, Saint-Nicolas, elle, enregistre 260 tonnes de ces déchets clandestins en 2021 contre 290 en 2020.

À Liège, par exemple, l’échevin de la Propreté, Gilles Foret indique : « Comme en témoignent différentes actions récentes prises au niveau régional par la ministre Tellier via l’opérateur BeWapp, la tendance générale est, malheureusement, à une augmentation des incivilités environnementales à Liège comme un peu partout en Wallonie… Cette augmentation des incivilités se retrouve, également, dans nos statistiques des dépôts sauvages et dans le retour constaté sur le terrain par nos équipes (…) ». Même constat dans la commune de Flémalle où « on note une croissance régulière des quantités de déchets ramassés sur les espaces publics avec une plus forte augmentation depuis le début de la crise sanitaire ».

A contrario, la commune de Sprimont constate que les « dépôts sont moins fréquents bien qu’il y ait des pics à certains moments de l’année comme c’est le cas pour les fêtes de fin d’année. »

Les poubelles publiques

Bon nombre des communes de l’arrondissement indiquent rencontrer un problème au niveau des poubelles publiques. Les citoyens sont nombreux à y déposer des langes, des déchets ménagers ou encore des litières pour chat. Une problématique pour laquelle la commune d’Awans a d’ailleurs mis en place une solution peu commune puisqu’ils ont tout simplement retiré l’une des poubelles présentes sur l’entité, qui posait particulièrement problème. Notons que cette poubelle a vocation à être réinstallée.

Toutes les communes sont sensibilisées à la problématique et elles mettent en place diverses actions afin de dissuader les auteurs de ce type d’infractions.

Après la prévention, plusieurs communes sont passées à la répression. C’est notamment le cas à Sprimont qui souligne : « Nous avons pu constater, à des endroits où des dépôts étaient récurrents, qu’en retrouvant un présumé responsable en lui envoyant un p.-v., les dépôts disparaissent ou diminuent fortement à ces endroits, ce qui nous laisse penser que les dépôts récurrents étaient principalement réalisés par cette même personne. »

La fiscalité en cause

Luc Joine, le directeur général d’Intradel, précise que les dépôts clandestins sont bien du ressort des communes et ils sont généralement liés à des facteurs précis.

« Souvent, des personnes pensent que le changement de mode de tri comme le passage aux conteneurs à puce engendre une augmentation du nombre de dépôts clandestins. Or, ce n’est pas le cas. C’est davantage la fiscalité choisie par les communes qui induit ce type de comportement. Par exemple, à Verviers, nous disposons de chiffres précis. Lorsque le changement a été opéré, le nombre de dépôts clandestin a baissé. Cependant, la population avait-elle l’impression qu’il faisait moins propre parce que les déchets clandestins étaient davantage concentrés dans certaines zones ? », développe le directeur général qui précise, tout de même, qu’il reste toujours une faible part d’irréductibles qui continuent à observer ce type de comportement.

Une information confirmée par Neupré, qui indique : « Nous n’avons pas connu d’explosion de dépôts clandestins suite au passage aux conteneurs à puce, comme certains le craignaient ».

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

** ** ********* *** ******** *********** ******** ** **** ** **** ********* ****** ******* **** *** ************* *********** ** ** ********** ********* ******** ********* *** *** *********** ********** ** ********** ******* ********** ********* **** ****** ******** **** *** ********

** ***** ******* *** ****** ** ***** ******* ** ** ********** *** ******** **** ********** ** ******** *** *** ******** **** ******** **** *********** ** ***** ** ******* ** ******** ********** ** ****** ** ******** *********** *********** **** * ** **** *** ********** ************* ****** * ************* ***** ****** ** ******** *********** ** **** ****** ***** ** ***** * ********** ************** ***** ********** *** ****** ** *** ******** *********** ** **** ****** *** ** *****

** ******* *** ******** ************ ** ** ********** ****** ***** ************** ************* ** *********** ************ ******* ********* ****** ** ****** ********* *** ** ******** ******* *** ************** ******* ** ******** ********** **** **************** ** *** ************ *** ************ ***************** ** ****** ***** ** *** ******* ** *********** ***** ************ *** ************ ** ********* *********** **** *** ************ *** ******** ******** ** **** ** ****** ********* *** ** ******* *** *** ******** ************** ***** ******* **** ** ******* ** ********* *** ********** **** *** ********** *********** *** ********** ** ******** ********* *** *** ******* ******* **** *** **** ***** ************ ****** ** ****** ** ** ***** ******************

* ********** ** ******* ** ******** ******** *** *** **************** **** ***** ********** **** ******* * *** *** **** ** ******** ******* ** ********** ***** ******* ** *** **** *** ****** ** *** *******************

*** ********* *********

*** ****** *** ******** ** ****************** ********* ********** ** ********* ** ****** *** ********* ********** *** ******** **** ******** ** * ******** *** ******* *** ******** ********* ** ****** *** ********* **** ***** *** ************** **** ******** ** ******* ********* * ************ *** ** ***** *** ******** *** ******* ************ *** **** ********** ******* ******* *** ********* ********** *** ************ *** ****** ***************** ********** ****** *** ***** ******** * ******** ** ***** **************

****** *** ******** **** ************** ** ** ************** ** ***** ******* ** ***** ******** ******* **** ** ********* *** ******* ** ** **** ****************

****** ** ************ ********* ******** **** ******** ** ** ************ ******* ********* ** *** ** ******** *** *************** ************ ***** ** ********** ** *** ******** *** *** ******** ******** ************ ******* ********** ** ********* *********** ** *** ******** ** ****** *** ******** ************* ** ********* ********* ** *** ********* ** *** **** ****** ****** *** *** ******** *********** ******** ************** ********** *** ***** ***** *****************

** ********** ** *****

*** ****** ** ********* ********* ************* ******** *** *** ******** *********** **** **** ** ******* *** ******** ** *** **** ************** ***** ** *** ******** ********

**************** *** ********* ******* *** ** ********** ** **** ** *** ***** ** ******* *** ********** ** **** ******** *** ************ ** ****** ** ******** ************ *** ** ******* *** ** **** ******* ********* ** ********** ******* *** *** ******** *** ****** ** **** ** ************* *** ******** ** ********* **** ********* ** ******** ******** ******* ** ********** * ***** ******** ** ****** ** ******** ********** * ******** ********** ** ********** ********** ************** ******* ******* ***** ****** ***** *** *** ******** *********** ******** ********* *********** **** ********* ********************* ********** ** ********* ********* *** ********* **** ** ****** ******* ***** ******** *** ****** **** ****************** *** ********** ** ******** ** **** ** *************

*** *********** ********** *** ******** *** ************** ************ ********* *** ***** ************* ** ******** *********** ***** ** ******* *** ********** ** ***** ***** ******** ** ********************

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles