Mons: Il écope de 1.000€ d’amende pour des serpents «sans permis»

Cet été, deux pythons ont été saisis à Mons. Ils appartenaient à un Montois qui les avait abandonnés en quittant sa compagne. La dame, ne sachant plus quoi faire d’eux et ayant peur pour ses enfants, a appelé la police pour s’en « débarrasser ». Lors de l’enquête, la police a découvert que le propriétaire « officiel » ne possédait pas les autorisations nécessaires à leur détention.

En effet, le permis d’environnement, obligatoire pour toute possession d’animal exotique, permet de garantir que les détenteurs respectent les normes de sécurité et de bien-être.

Le propriétaire des pythons a affirmé ne pas être au courant de la législation.

Le fonctionnaire sanctionnateur régional a infligé une amende de 1000 euros contre l’auteur des faits. Il s’est engagé à ne plus posséder ce genre d’animal. Les serpents ont été confiés à un centre agréé, avec l’accord du propriétaire.