En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

Le groupe de minorité ACE avait ajouté un point à l’ordre du jour du dernier conseil communal de Sivry-Rance. En effet, Francis Biset, le chef du groupe, souhaite que la population soit sensibilisée aux feux d’artifice traditionnels qui effraient les animaux. « Les détonations pouvant atteindre jusqu’à 150dB sont une source de stress qui peut entraîner la fuite, les blessures et, dans le pire des cas, la mort de l’animal », a-t-il expliqué.

« Lors du Nouvel An, notre entité a connu des épisodes de tirs, ceux-ci ont fortement perturbé les animaux domestiques et plusieurs habitants s’en sont plaints. Sivry-Rance compte de nombreuses zones Natura 2000. La faune sauvage est donc aussi concernée », a ajouté Francis Biset.

Ce dernier propose que des alternatives, comme les feux d’artifice silencieux ou à bruit contenu, soient utilisés. « Ces derniers réduisent la nuisance sonore de l’explosion à 60-80dB, sans pour autant avoir de répercussions sur la qualité du spectacle. »

Sensibiliser et interdire

À travers sa proposition, le conseiller communal veut, d’une part, sensibiliser la population via le bulletin communal et les réseaux sociaux et, d’autre part, faire interdire les feux d’artifice traditionnels sur le territoire et l’étendre aux cinq communes de la Botte.

Ces cinq communes sont régies par le règlement général de police administrative de la zone Botha (Chimay, Momignies, Sivry-Rance, Beaumont, Froidchapelle). Dans ce dernier, il est déjà inscrit que les feux d’artifice sont interdits. « Sans préjudice des dispositions légales, décrétales et réglementaires, il est défendu, sans autorisation préalable et écrite du bourgmestre, de tirer des feux de joie, des feux d’artifice, des coups de fusils, de pistolet, de revolver et d’autres armes à feux ou de se servir d’autres engins dangereux pour soi-même ou pour autrui, pour les biens et pour les animaux tels que fusils ou revolvers à air comprimé, sarbacanes, frondes ou armes de jet, de faire éclater des pétards ou autres pièces d’artifice et de circuler avec des torches ou falots allumés sur la voie publique », précise l’article 67.

À la proposition de Francis Biset et de son groupe, il a donc été convenu d’ajouter que « le conseil propose à la zone de police d’interdire les feux d’artifice traditionnels sur le territoire des cinq communes, et par conséquent de modifier le règlement existant en recommandant l’utilisation, à titre exceptionnel, de feux à bruit contenu ».

G.F.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

** ****** ** ********* *** ***** ******* ** ***** ** ********* ** **** ** ******* ******* ******** ** ************ ** ****** ******* ****** ** **** ** ******* ******** *** ** ********** **** ************* *** **** ************ ************* *** ********* *** ******** *********** ************ ******* ********* ********** ***** **** *** ****** ** ****** *** **** ********** ** ****** *** ********* *** **** ** **** *** **** ** **** ** ******************* ****** **********

************ ** ****** *** ***** ******* * ***** *** ********* ** ***** ******* *** ********* ********* *** ******* *********** ** ********* ********* ****** **** ******** *********** ****** ** ********** ***** ****** ***** ** ***** ******* *** **** ***** ******************* * ******* ******* ******

** ******* ******* *** *** ************* ***** *** **** ************ ********** ** ** ***** ******** ****** ********** *********** ******** ********** ** ******** ****** ** ************* ** ******** **** **** ****** ***** ** ************** *** ** ******** ** ******************

************ ** *********

** ******* ** ************ ** ********** ******** ***** ******* ***** ************ ** ********** *** ** ******** ******** ** *** ******** ******* *** ********* ***** ***** ********* *** **** ************ ************* *** ** ********** ** ************ *** **** ******** ** ** ******

*** **** ******** **** ******* *** ** ********** ********* ** ****** ************** ** ** **** ***** ******** ********** ************ ********* *************** **** ** ******** ** *** ****** ******* *** *** **** ************ **** ********** ************ ********** *** ************ ********* ************ ** **************** ** *** ********* **** ************ ********** ** ******* ** ************ ** ***** *** **** ** ***** *** **** ************* *** ***** ** ******* ** ********* ** ******** ** ********** ***** ** **** ** ** ** ****** ********** ****** ********* **** ********* ** **** ******* **** *** ***** ** **** *** ******* **** *** ****** ** ********* ** *** ********** *********** ******* ** ***** ** **** ** ***** ******** *** ******** ** ****** ******* ************ ** ** ******** **** *** ******* ** ****** ******** *** ** **** ***************** ******** *********** ***

** ** *********** ** ******* ***** ** ** *** ******* ** * **** ***** ******* *********** *** ********** ******* ******* ** ** **** ** ****** ************* *** **** ************ ************* *** ** ********** *** **** ********* ** *** *********** ** ******** ** ********** ******** ** ************ **************** ** ***** ************* ** **** ** ***** ****************

****

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles