«Honte à Closer et à Voici», écrit le fils de Valérie Trierweiler sur Twitter

Léonard Trierweiler s’adresse sur son compte Twitter à Closer et Voici. «  Je veux qu’on laisse ma mère tranquille. après son épreuve, elle a droit au repos  », écrit-il. Et il ajoute : «  Honte à Closer et à Voici  ».

Un mois après le déclenchement de « l’affaire », Closer en remet une couche puisque Valérie Trierweiler est partie avec des amies à l’île Maurice et que le magazine a suivi le petit groupe pour publier des photos.