En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil

Fortes amendes infligées à des chasseurs surpris sur un territoire abritant des loups

Le tribunal correctionnel de Hasselt a infligé mardi à deux Néerlandais des amendes de 8.000 et 10.000 euros pour avoir chassé dans une zone abritant des loups.

Les deux prévenus, dont l’un faisait par ailleurs défaut, se sont rendus le 6 septembre 2019 à bord d’un véhicule tout-terrain dans l’enceinte du camp militaire de Beverloo sur le territoire de la commune de Hechtel-Eksel (Limbourg) après avoir vu planer au soleil couchant un drone au-dessus du champ de tirs, une zone habituellement interdite au public.

Une fois sur les lieux, les deux hommes, âgés respectivement de 57 et 67 ans et munis de fusils, de vêtements de chasse ainsi que de jumelles thermiques sont tombés sur des militaires et des agents de la division Nature et Forêt. Ces derniers, qui opéraient le drone, étaient à la recherche de la louve Naya. Le quinquagénaire avait par ailleurs déjà été intercepté au même endroit le 9 août 2019 muni d’un fusil chargé.

Le Néerlandais de 67 ans, bien que titulaire d’un droit de chasse sur une partie du domaine militaire, se trouvait, quant à lui, dans une zone interdite ce 6 septembre 2019. La défense du quinquagénaire, qui avait reçu l’autorisation de chasser de la part du titulaire du droit de chasse, avait demandé la suspension du prononcé mais le juge a estimé les faits trop graves.

Les deux prévenus devront également s’acquitter des frais de justice qui s’élève à 660 euros et indemniser à hauteur de 560 euros une association ornithologique qui s’était portée partie civile.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo