LeBron James loupe son match et Utah s’offre Miami

Elu MVP à quatre reprises ces cinq dernières saisons, James n’a inscrit que 13 points son plus petit total de la campagne (contre 26,3 en moyenne cette saison) en rentrant à peine 4 de ses 13 tirs et perdant 5 ballons. Miami, l’équipe la plus adroite de la saison (51%), n’a rentré que 43% d’entre eux samedi.

Utah qui a battu Miami au moins une fois ces six dernières saisons a pu compter sur ses vétérans Marvin Williams (23 pts) et Richard Jefferson (14).

L’Australien Patty Mills a sauvé San Antonio sur le parquet de Charlotte. Le meneur a marqué 18 de ses 32 points dans le 4e quart en sortant du banc. Du coup, les Spurs ont émergé 100-104 chez les Bobcats.

Sans bruit Phoenix, est en train d’assurer sa place pour les play-offs. Les Suns se sont emparé de la 2e place de la division Pacifique, et de la 6e de la Conférence, grâce à leur succès indiscutable 122-109 aux dépens de Golden State un concurrent direct. Le meneur slovène Goran Dragic (34 pts à du 10/13 dont 6/7 à 3 pts et 10 ass) a dominé son vis-à-vis le All-Star Stephen Curry (28 pts, 9 ass).

Portland a mis à profit l’absence des intérieurs de Minnesota pour aller s’imposer 110-117 chez les Timberwolves. Sans Kevin Love et le Monténégrin Nikola Pekovic, mais aussi sa fine gâchette Kevin Martin, tous trois blessés Minnesota n’a pu répliquer à LaMarcus Aldridge (26 pts, 9 ass) et Wesley Matthews (21 pts dont 13 dans le 3e quart).

Memphis poursuit sa remontée dans l’espoir de rejoindre les play-offs. Les Grizzlies ont gagné 76-79 à Atlanta en dépit du fait qu’ils n’ont obtenu, et marqué, qu’ un seul lancer-franc (un record). Zach Randolph, auteur de 20 points, a été l’élément-clé dans ce 7e succès de Memphis lors des ses 9 derniers matchs. La franchise du Tennessee est 9e à l’Ouest, à deux succès de Dallas, qui reste sur 4 victoires, et Golden State.