Inondations en Bretagne: la situation se stabilise

«Les crues de la Vilaine et de l’Oust se propagent vers la Vilaine aval. Les niveaux seront encore à la hausse toute la journée de dimanche», prévient Vigicrues dans son bulletin de 10h00.

Les trois départements de l’Ille-et-Vilaine, du Morbihan et de la Loire-Atlantique sont maintenus en vigilance rouge «crues» . La Vilaine aval placée en vigilance rouge traverse les départements de l’Ille-et-Vilaine et du Morbihan, en passant par le nord-ouest de la Loire-Atlantique au niveau de la ville de Redon où l’Oust rejoint la Vilaine aval.

Selon la préfecture d’Ille-et-Vilaine, sur la zone de Redon le niveau de l’eau va continuer à monter jusqu’à lundi, passant d’une cote de 4,31 mètres dimanche à 4,70 m attendus lundi.

Dimanche matin l’Oust et le Blavet, dont les crues sont la cause des inondations ayant frappé le Morbihan ces derniers jours, avaient amorcé une lente décrue, selon le dernier bulletin de Vigicrues qui les a placés en orange.

Dans le Finistère la Laïta, un petit fleuve côtier qui a inondé une nouvelle fois ces derniers jours une partie de Quimperlé (12.000 habitants), où se succèdent depuis décembre les inondations, a amorcé sa décrue et est passée en vigilance jaune.

De nouvelles perturbations en provenance de l’Atlantique sont attendues entre dimanche et lundi, et Météo-France a placé dimanche le Var et les Bouches-du-Rhône en vigilance orange, le premier pour «pluies-inondations« de lundi 03h00 à 13h00 et le second pour les inondations.

Dans le Var «on attend sur l’épisode, soit en une dizaine d’heures, de 80 à 100 mm sur la moitié sud du département, le plus gros des pluies tombant en moins de 6 heures», a expliqué l’organisme.

«Les vents de sud en Méditerranée provoquent une houle et une élévation du niveau de la mer qui s’opposent à l’évacuation des eaux par les fleuves côtiers», précise-t-on de même source.