Plus de 50 membres de l’équipe Pékin Express auraient été arrêtés en Inde

Des ressortissants de nationalités belge, française, allemande, italienne, espagnole, britannique et néo-zélandaise seraient actuellement interrogés par la douane et les services du contre-espionnage indien.

Le Figaro relate de son côté que c’est l’armée indienne intriguée par la présence de 22 téléphones satellitaires dans une zone sensible du pays qui aurait allerté les services de police. Ces téléphones appartiendraient aux membres du groupe.

Le groupe se trouvait dans la régions de Chalsa, non loin des frontières du Bangladesh, du Népal et du Bhoutan. Les 51 personnes auraient été arrêtées dans leur hôtel.

Les autorités ont tenu une conférence de presse pour confirmer cette arrestation mais ont refusé d'en dire plus. Toujours selon le Times, les personnes arrêtées ont affirmé faire partie de l'émission Pékin Express dont le tournage de la 10e édition a débuté fin janvier en Birmanie.