En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Je ne vous crois pas, c’est un poisson d’avril. On m’a déjà fait le coup, et je sais que c’est un poisson d’avril », lâche d’emblée Mathis Van Landschoot au moment de décrocher son téléphone ce vendredi matin. Après quatre-cinq minutes à tenter de le convaincre, le joueur du FCG finit par dire : « Bon… je me prête au jeu malgré tout. Si c’est une blague, tant pis. » On en a bien rigolé.

Place aux choses sérieuses après cet imbroglio. Surtout après la très bonne saison livrée par le joueur formé au Sporting d’Anderlecht ayant transité par l’Olympic Charleroi l’année passée. Van Landschoot est l’une des figures fortes de ce Ganshoren exercice 2021-2022. L’homme qui aura 20 ans en juillet prochain s’est imposé tout au long de la saison et est content d’avoir rejoint le club l’été dernier. « Je ne regrette en rien ce choix. Ganshoren est un club familial bourré de joueurs de talent. Je n’ai jamais connu une telle ambiance depuis que j’ai commencé le foot. Quand on regarde notre saison de plus près, on peut se montrer satisfaits, tous ! Personne n’aurait imaginé qu’on soit à la place dans laquelle on se trouve actuellement (NdlR : aux portes du Top 5 et non loin du tour final). Ganshoren est un bon club pour évoluer. Michel Delph parvient à tirer le meilleur de ses joueurs et c’est ça qui fait, en grande partie, la différence », raconte l’ailier sur cette première année réussie à la rue au Bois.

La formation bruxelloise a très peu encaissé cette saison et la défense a gardé le zéro à de nombreuses reprises tout au long de l’exercice. Si l’arrière-garde s’est mise en évidence, certains offensifs ont également pu montrer un beau visage dernièrement. Mathis Van Landschoot en fait partie.

« De la déception sans tour final »

Il a d’ailleurs inscrit quatre buts depuis le second tour alors qu’il n’en avait marqué qu’un seul lors du premier. « Je ne sais pas expliquer ça (rires). Je vais mettre ça sur le dos de la chance. On va dire que j’en ai un peu plus que lors du début de saison. Mais je suis satisfait de mes performances et de celles du groupe de manière générale », poursuit l’ancien du RSCA.

Du coup, avec tous ces succès empochés dernièrement, le club est toujours dans une position idéale pour gratter une place au tour final. Les Ganshorenois devront encore se farcir la RAAL ce week-end (samedi 20h) au Tivoli avant de bénéficier d’un calendrier plus clément lors des trois dernières rencontres. « Je vais parler pour moi car c’est un sentiment personnel. Honnêtement, si nous ne parvenons pas à décrocher une place au tour final, je serai vraiment déçu. Les ambitions étaient le maintien mais la saison a évolué favorablement depuis. On n’aurait jamais pensé pouvoir se sentir aussi proche de ce tour final. Voilà pourquoi, en tant que compétiteur, je serai déçu si ce n’est pas le cas », conclut le flanc gauche, très heureux de poursuivre son petit bonhomme de chemin au FCG.

Seb. F.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

Je ne vous crois pas, c’est un poisson d’avril. On m’a déjà fait le coup, et je sais que c’est un poisson d’avril », lâche d’emblée Mathis Van Landschoot au moment de décrocher son téléphone ce vendredi matin. Après quatre-cinq minutes à tenter de le convaincre, le joueur du FCG finit par dire : « Bon… je me prête au jeu malgré tout. Si c’est une blague, tant pis. » On en a bien rigolé.

** ********* *********** * ***** *** ********* ***** ****** ** ** ******** * ****** ** ***** ** ** ********** ******** **** ** **** ** ************* ** ****************** ******* **** ** ********** ******** ********* *** ********** ** ******* ** **** ****** ************** ****** *** ********** ** **** *******

********** ** ********** **** **** *************

** * ************ ******* ****** **** ****** ** ****** **** ***** ******* ****** ***** ******* ******* **** **** ** ******** ********** ** **** *** ********* *** ******** ** **** ****** *** *** ** *** ** ** ******* ** ** **** *** ****** ** ** *** **** *** **** ** ****** ** ******* **** ** **** ********* ** *** ************ ** ** ****** ** ****** ** ******** ******************* ******** ********** ** *****

** ***** **** **** *** ******* ********* ************** ** **** *** ******** **** *** ******** ******* **** ******* *** ***** ** **** ****** *** ************ ******* ****** ** ****** ** **** ** ******** ******* **** ** ****** ***** ** ************ ****** ********** **** ******** **** *** ***** ********** *********** ********** **** ****** **** *** *** ******* ** ********* ********** ************* ** **** ** ********* *** ** ********** *** ***** ** **** ****** ** ***** ******** ******* *** ********* ******** ** ******** **** ** ****** * ******** ************* ******* ** ********** ****** ****** ******* ** ****** ***** ****** ** ** **** ****** ****** ********* ** **** *** ************* ** ***** ****** ** ** ******* *** ** ************ ******* ** ***** ******* ***** ******* ** ********** *** ***** ******** ** ****** ** ****

**** **

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles