En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil

Les prisons de Saint-Gilles et Termonde resteront ouvertes plus longtemps que prévu

Le gouvernement a décidé de reporter la fermeture des prions de Saint-Gilles et Termonde.

Les prisons de Termonde et de Saint-Gilles resteront partiellement ouvertes plus longtemps que prévu afin de faire face à une surpopulation carcérale qui continue à progresser, avec 11.000 détenus pour 9.000 places, a indiqué vendredi le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne (Open VLD) au cours d’une conférence de presse. L’exécution des peines de moins de 3 ans se fera par ailleurs progressivement, dès septembre pour les peines entre 2 et 3 ans et dans le courant de l’année prochaine pour l’ensemble des courtes peines, a-t-il ajouté.

En octobre 2021, le gouvernement avait débloqué 91,5 millions d’euros pour la création de 15 maisons de détention au cours de la législature actuelle afin que ces peines de moins de 3 ans puissent être réellement effectuées. La Justice et la Régie des bâtiments s’étaient alors mises à la recherche d’immeubles adaptés.

C’est dans ce cadre que le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, et le Secrétaire d’État en charge de la Régie des bâtiments, Mathieu Michel, ont soumis une liste de huit propriétés au Conseil des ministres. Leur acquisition est en cours, a assuré le ministre sans en dire davantage.

En plus de ces maisons de détention, la capacité des prisons sera structurellement étendue. En automne, les nouvelles prisons de Haren et de Termonde ouvriront leurs portes, comptant respectivement 1.190 et 444 places. Ces deux nouveaux complexes remplaceront les prisons existantes de Saint-Gilles, Forest, Berkendael et Termonde pour une augmentation nette de 382 places. Dans une partie de la prison de Berkendael, qui sera disponible cet automne, une maison de détention pour 60 personnes sera aménagée en concertation avec la commune de Forest.

Lors du contrôle budgétaire, il a également été décidé que les anciennes prisons de Termonde et de Saint-Gilles resteront partiellement ouvertes plus longtemps, ce qui représente 350 places supplémentaires. De même, 56 nouvelles places seront créées dans la prison d’Ypres actuellement en cours de rénovation. En 2026, les nouvelles prisons de Vresse et de Bourg-Léopold ouvriront à leur tour, avec respectivement 312 et 280 places. Enfin, la construction d’une nouvelle prison à Anvers d’ici 2025 a été récemment attribuée.

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale