Le Sporting de Charleroi va mal: attention danger!

En s’inclinant à Lokeren ce samedi soir, le Sporting de Charleroi est la seule équipe en course pour le maintien à ne pas avoir pris de point ce week-end, à l’exception de Mons, mais les Montois sont condamnés aux Play-offs 3.

Tous les concurrents des Zèbres ont confirmé leur solidité défensive ce week-end. Tant le Cercle de Bruges qu’Ostende, Malines, Louvain et Waasland-Beveren n’ont pas encaissé durant cette 25e journée de championnat. De leur côté, les Carolos accumulaient les boulettes et doivent maintenant regarder vers le bas, alors que le maintien semblait assurer il y a quelques semaines. Et les raisons de s’inquiéter sont nombreuses.

Le moral dans les chaussettes

C’est (presque) la crise à Charleroi. En tout cas, les Zèbres ne gagnent plus et sont en manque de confiance, à l’image de Parfait Mandanda, le gardien carolo, qui accumule les bourdes depuis la reprise. Les joueurs sont conscients qu’ils ont perdu des éléments importants de l’équipe et personne se semble prêt à reprendre le leadership et à mettre le poing sur la table pour rebooster les troupes.

Des départs sortants... qui réussissent

Pollet déjà décisif avec Anderlecht, Milicevic qui prend ses marques à Gand et Kaya qui confirme son statut de renfort pour Lokeren, les transferts sortants des Zèbres se montrent efficaces sous leurs nouvelles couleurs. Même Bison Gnohéré se met à marquer pour Mouscron-Perulwez. Un signe que l’herbe est plus verte ailleurs qu’au Pays noir? Peut-être pas, mais certainement une preuve de plus que les joueurs libérés par Charleroi cet hiver étaient de qualité et seront très difficiles à remplacer dans l’effectif carolo.

Des arrivées pas encore convaincantes

Il faut leur laisser du temps et du crédit, mais les Cédric Fauré ou Dieumerci Ndongala n’ont pas encore eu la chance de convaincre au Mambourg. Mais Charleroi n’a pas de temps, et les quelques transferts entrants n’ont jusqu’à présent en rien rassuré les supporters des Zèbres. Comble de malchance, Clément Tainmont s’est déjà blessé lors de son premier match...

Un programme plus difficile que les concurrents

Alors qu’il reste 5 matchs avant d’attribuer les tickets pour les différents play-offs, les Zèbres ne comptent plus que 5 points d’avance sur le premier participant aux Play-offs 3. Un avantage qui paraît minime lorsque l’on analyse les programmes des différentes équipes concernées par la lutte pour les play-offs 3.

La semaine prochaine, c’est le Standard qui attend les Zèbres. Même si un derby wallon n’est pas un match comme les autres, on voit mal comment les Zèbres pourraient arrêter la machine liégeoise. Ensuite, les Zèbres accueilleront un Zulte-Waregem en pleine lutte pour les places européennes avant de se rendre à Gand, de recevoir un Lierse à qui tout réussi en 2014 en enfin, de se rendre à Malines dans un match peut-être décisif. Un programme difficile comparé à celui des concurrents des Zèbres:

Le programme de Waasland-Beveren: contre OHL, à Genk, contre Zulte, à Lokeren, contre le Standard

Le programme d’OHL: à Waasland-Beveren, contre le Club de Bruges, au Lierse, contre Anderlecht, à Mons

Le programme de Charleroi: contre Standard, contre Zulte, à Gand, contre le Lierse, à Malines

Le programme de Malines: contre Ostende, au Cercle, contre Lokeren, au Standard, contre Charleroi

Le programme d’Ostende: à Malines, contre le Lierse, à Mons, contre Courtrai, à Ostende

Le programme du Cercle de Bruges: à Zulte, contre Malines, à Courtrai, contre Gand, au Club de Bruges

Le programme du Lierse: contre Genk, à Ostende, contre OHL, à Charleroi, contre Lokeren

Toutes ces équipes se tiennent en 8 points alors qu’il en reste 15 à prendre. Alors, les supporters des Zèbres ont-ils raison d’être inquiets?