En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueLigue des Champions Accueil

Alors que la fin de championnat se rapproche tout doucement, la lutte pour le maintien en P2C bat son plein. En danger, Stavelot se déplaçait ce dimanche à Heusy, qui n’est pas en grande forme depuis quelques semaines. Une rencontre remportée par les hommes de Julien Godard sur le score de 2-5. « On a fait un match plein. Ce dimanche, aucun joueur n’a démérité. Nous avons tous fait une grosse performance. Cela fait du bien de voir que le groupe répond présent dans ces moments importants. On n’avait pas forcément peur avant le match malgré l’enjeu car on a confiance en nos capacités », affirme Johan Troch, buteur encore une fois. « Malgré notre saison compliquée, on sait que l’on peut battre tout le monde et c’est maintenant qu’on doit le prouver. On a été mené dans ce match alors que l’on dominait et nous n’avons pas paniqué. On est rapidement revenu et puis on a inscrit le 1-2 et le 1-3 dans les quelques minutes qui ont suivi. Ça a mis un coup de boost à tout le monde et à partir de là nous avons géré la rencontre. »

Aider l’équipe

Blessé pendant une longue période, Johan Troch semble revenir petit à petit à son niveau. Quoi qu’il en soit, l’attaquant sait qu’il peut encore mieux faire. « Je ne me sens pas encore totalement bien. Quoi qu’il en soit, je me donne à fond pour le club à chaque match car je veux que l’on se maintienne. Que je marque ou pas ce n’est pas le plus important pour moi, je veux juste être au service du collectif. C’est vrai que quand je marque, cela facilite les choses mais je ne fais pas attention à ça. Ici, j’ai fait une bonne performance comme pivot, ce qui a aidé l’équipe et c’est tout ce qui m’importe. », affirme-t-il. « Maintenant, cette victoire est due à un effort collectif. Tout le monde a élevé son niveau, que ce soit les titulaires ou même les remplaçants, qui ont apporté un vrai plus quand ils sont montés au jeu. C’est rassurant pour la fin de saison. À nous d’aborder nos prochains matchs de la même manière afin de prendre un maximum de points et de décrocher ce maintien le plus rapidement possible. »

Alors que de nombreuses équipes se battent encore pour rester en P2C la saison prochaine, Johan Troch reste convaincu que le plus gros adversaire de Stavelot reste… Stavelot. « L’équation est simple : si on gagne tous nos matchs, on est sauvé. À nous de ne pas nous mettre des bâtons dans les roues comme on l’a fait bien trop souvent cette saison. Quoi qu’il en soit, je pense que si nous sommes impliqués, en étant tous présents à l’entraînement notamment, on se sauvera.

Nicolas Evrard

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

***** *** ** *** ** *********** ** ********* **** ********** ** ***** **** ** ******** ** *** *** *** ****** ** ******* ******** ** *********** ** ******** ** ****** *** ******* *** ** ****** ***** ****** ******** ********* *** ********* ********** *** *** ****** ** ****** ****** *** ** ***** ** **** ********** * **** ** ***** ****** ** ********* ***** ****** ***** ************ **** ***** **** **** *** ****** ************ **** **** ** **** ** **** *** ** ****** ******* ******** **** *** ******* *********** ** ********* *** ********** **** ***** ** ***** ******* ********* *** ** * ********* ** *** ******************* ******* ***** ****** ****** ****** *** ***** *************** ***** ****** ************ ** **** *** ****** **** ****** **** ** ***** ** ******* ********** ******* **** ** ******** ** * ***** ***** **** ** ***** ***** *** ****** ******** ** **** ********* *** ********* ** *** ********** ****** ** **** ** * ******* ** *** ** ** *** **** *** ******** ******* *** *** ****** *** * *** ** **** ** ***** ** **** ** ***** ** ** ****** ** *** **** ***** ****** ** ******************

***** ***********

******* ******* *** ****** ********* ***** ***** ****** ******* ***** ** ***** ** *** ******* **** ******* ** ***** ************* **** ******* **** ****** ***** ****** ********** ** ** **** *** ****** ********** ***** **** ******* ** ***** ** ** ***** ** **** **** ** **** ** ****** ***** *** ** **** *** ****** ** *********** *** ** ****** ** *** ** ******* *** ** **** ********* **** **** ** **** ***** ***** ** ******* ** ********** ******* **** *** ***** ** ******* **** ******** *** ****** **** ** ** **** *** ********* ** **** **** ****** **** *** ***** *********** ***** ****** ** *** * ***** *********** ** ******* **** ** *** ********************* ************* ******************* ***** ******** *** *** ** ** ****** ********** **** ** ***** * ******* *** ******* *** ** **** *** ********** ** ***** *** ************* *** *** ******** ** **** **** ***** *** **** ******* ** **** ******* ********* **** ** *** ** ******* ** **** *********** *** ********* ****** ** ** ***** ******** **** ** ******* ** ******* ** ****** ** ** ********** ** ******** ** **** ********** *****************

***** *** ** ********** ******** ** ******* ****** **** ****** ** *** ** ****** ********** ***** ***** ***** ********* *** ** **** **** ********** ** ******** ******** ********* ********************* *** ************* ** ** ***** **** *** ******* ** *** ******* ** **** ** ** *** **** ****** *** ******* **** *** ***** ***** ** ***** **** **** **** ******* ***** ******* **** ******* ** ***** ** ***** *** ** **** ****** *********** ** ****** **** ********* ** ***************** ********** ** ** ********

******* ******

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles