Début de la cérémonie d’ouverture du 2e cycle de pourparlers sud-soudanais à Addis Abeba

Le deuxième cycle de négociations entre belligérants du conflit ayant éclaté mi-décembre au Soudan du Sud, visant à trouver un accord politique mettant fin durablement à la crise et reporté lundi, s’est officiellement ouvert mardi à Addis Abeba. Depuis son indépendance, «le Soudan du Sud souffre d’institutions fragiles ou non existantes», entraînant «des conséquences qui ne doivent pas surprendre», a déclaré le négociateur en chef Seyoum Mesfin lors de la cérémonie d’ouverture des pourparlers, prévus pour commencer concrètement mercredi. «La crise donne (aux dirigeants sud-soudanais) la chance de changer le chemin pris par leur pays», a-t-il ajouté.