En ce momentCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Et si la bataille juridique remportée par les moines trappistes de l’Abbaye de Rochefort contre le groupe Lhoist avait des répercussions pour Marche ? C’est la question que s’est posé le conseil communal de Marche lundi soir à l’occasion d’une question d’actualité. « Le Gouvernement wallon a autorisé la mise en révision du plan de secteur de la région Dinant-Ciney-Rochefort afin de permettre au carrier de convertir quelque 14 hectares de terres agricoles en zone d’extraction », souligne le conseiller de la majorité Sébastien Jaochim sur base d’un article paru récemment dans L’Écho. Pendant des années, l’Abbaye de Rochefort a bataillé contre le carrier et son projet d’approfondissement de la carrière de la Boverie. Cet approfondissement devait permettre à l’entreprise de prolonger l’exploitation du site jusqu’en 2046. Mais il impliquait l’assèchement de la source Tridaine dont l’eau permet aux moines de brasser leur célèbre trappiste. Malgré la proposition du groupe Lhoist consistant à pomper l’eau de source artificiellement en profondeur, les trappiste ont poursuivi leur guérilla judiciaire pour finalement remporter la partie face à l’industriel. Faute de pouvoir creuser plus profondément, ce dernier a donc choix d’élargir son champ d’action aux terres agricoles voisines.

Opposition ferme

Le projet d’extension doit encore franchir plusieurs étapes avant de se concrétiser. Il ne concernerait pour l’instant que la commune de Rochefort. Mais certains Marchois s’inquiètent d’ores-et-déjà d’éventuelles retombées limitrophes, pour le village d’Humain notamment. « Il y a 20 ans déjà, je m’étais opposé bec et ongle à l’extension de la carrière, sachant les répercussions que cela pouvait entraîner en termes de bruit, de poussière et de vibrations », indique le bourgmestre André Bouchat. « Je me suis battu pour que Lhoist ne puisse pas venir sur notre commune, et nous devons nous y opposer. La zone d’extension porte sur le Nord-Est. Mais s’ils décidaient de passer au Sud-Ouest, ils passeraient dans une sapinière à une encablure de nos maisons. Je tiens à rassurer les gens de Humain. Nous ferons tous pour qu’ils le soient. Nous avons même demandé à ce que Lhoist reste à 50-100 mètres de la limite communale. » L’équation est pourtant loin d’être simple en termes socio-économiques. « Si Lhoist n’agrandit pas, cela entraînera la suppression d’une centaine d’emplois rien qu’à Jemelle, 250 emplois au total », précise le bourgmestre. Faute d’extension, les réserves de la carrière s’épuiseront d’ici 2026. L’extension projetée permettrait à l’industriel de prolonger ses activités jusqu’en 2040.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

Et si la bataille juridique remportée par les moines trappistes de l’Abbaye de Rochefort contre le groupe Lhoist avait des répercussions pour Marche ? C’est la question que s’est posé le conseil communal de Marche lundi soir à l’occasion d’une question d’actualité.

** ****** ************* **** ****** ******** ********* ******* ***** ** ** ************* ** ** ************ **** *********** *** ** ******* ** ********** **** ******** ******** *************** ****************** **************** ********** ************ **** ** ******* ********** ********** ******* * * ** *** ******* ** ********** ******* *** ** ***** ** ************* ** ** ********** ******* *** ************** *** **** ******* ********** ** ****** ** ****** ** ********** ** ** **************** ******* ** *********** ****** ******** ******* ** **** ***** **** *** ****** ** ****** *** ***** *** ***** ******** ** **** ****** **** * ******** ** **** ************* ***** *** ** ********* **** ******* *********** ** ****** ** ********** *** *********** **** *** ********** ** *** ********* ** *** ******** ** ***** ** ******** *** **** ** ******* **** ****** **** **** ******** ** ******* **** ***** ***** ******** ** ** *** ****** ***** ** ****** ******* ** ** ****** *************** ************* *** ******** **** ********* ****** ** ****** ******************* ******* ****** ************ **** **** *********** ** *********** ******* ******** *********** **** ******* ******** *** ******* ** *********** ******** ** ************ ***** ************** *** ********* ** ** ********* *************** ******* ***** ************* ********* *********** ** ************** ** ********* *** ********** ********** *****

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles