En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil

«Traffic d’influence actif»: Michel Platini a porté plainte contre Infantino

Une plainte qui remonte à quelques mois déjà.

Michel Platini a annoncé, ce mardi, par le biais d’un communiqué, avoir déposé une plainte pénale auprès du procureur de la République de Paris, le 17 novembre dernier, à l’encontre de Gianni Infantino, le président de la FIFA, pour « trafic d’influence actif ». L’ancien patron de l’UEFA a également décidé de poursuivre Marco Villiger, ex-directeur des services juridiques de la FIFA, pour « complicité de trafic d’influence ». Dans le communiqué de presse publié par Michel Platini, ce dernier émet également la volonté que plusieurs personnalités soient entendues dans le cadre de ces plaintes.

Le triple Ballon d’Or (1983, 84 et 85), suspendu en 2015 de toute activité liée au football pendant 6 ans (une peine réduite à 4 ans par le TAS) par la FIFA, a toujours estimé avoir été victime d’un complot visant à l’écarter de la présidence de la FIFA, qu’il briguait à l’époque. Il avait été mis hors de cause par la justice suisse en 2018, alors qu’un versement de 1,8 M€ par Sepp Blatter, autour d’un accord verbal pour un travail de conseiller, est à l’origine de ses soucis judiciaires. En 2018, Platini, au cœur d’une nouvelle affaire, avait déjà porté plainte contre Infantino pour dénonciation calomnieuse et association de malfaiteurs.

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale