En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

Charleroi s’était fixé plusieurs objectifs à l’aube de la saison et si le principal n’a pas été atteint avec la Ligue dames qui n’a pas décroché son ticket européen, tout n’a pourtant pas été négatif. On se souvient du récent titre de la P3 messieurs qui a mis du baume au coeur à une équipe dirigeante qui sera fond derrière son manager et coach de la Promotion dames Stéphan Dupret ce samedi soir.

En tête de sa série avec deux points d’avance et un match de plus que la solide équipe de Nivelles, Charleroi peut assurer sa montée en Nationale 3 à la condition de prendre les trois points contre Chaumont qui ne compte qu’un point de retard sur les Carolos au classement.

Pour Stéphan Dupret, c’est la montée qui compte plus que le titre : « Il faut savoir que les deux premiers montent directement et même si on prend un maximum de points, Nivelles terminera devant s’il gagne ses derniers matches. La troisième place donnera aussi accès au tour final mais je n’ose imaginer qu’on n’accroche pas une des deux premières places. En tant que coach, j’espère la première place. En tant que dirigeant, je penche juste pour la montée. »

Chaumont ne viendra en tout cas pas en victime consentante à Ballens ce samedi :

« On doit se méfier de cette équipe chez laquelle on menait 0-2 à l’aller avant de perdre 3-2. SI je me souviens bien, on a même eu une balle de match… »

Cette montée en Nationale 3 est importante pour le club dans l’optique de diminuer l’écart de divisions entre la première et la deuxième équipe du club carolo :

« Pour la progression de nos joueuses et pour permettre une éclosion encore meilleure de nos jeunes talents, c’est plus qu’important de monter. »

La Ligue dames à Ostende

Par ailleurs, victorieuse à Michelbeke en début de semaine, l’équipe-phare n’a plus besoin que de deux points en trois matches pour être rassurée dans les barrages de Ligue dames et éviter toute mauvaise surprise. Ce samedi (20h00) à Ostende, un bon résultat la rassurerait définitivement. Si ce n’est pas le cas, il restera deux rendez-vous à domicile pour terminer le boulot.

JEAN-FRANÇOIS SERVAIS

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

********* ********** ***** ********* ********* ** ******** ** ** ****** ** ** ** ********* ***** *** ***** ******* **** ** ***** ***** *** ***** *** ********** *** ****** ********** **** ***** ******** *** ***** ********* ** ** ******** ** ******* ***** ** ** ** ********* *** * *** ** ***** ** ***** ** *** ******* ********** *** **** **** ********* *** ******* ** ***** ** ** ********* ***** ******** ****** ** ****** *****

** ***** ** ** ****** **** **** ****** ********** ** ** ***** ** **** *** ** ****** ******* ** ********* ********* **** ******* ** ******* ** ********* * ** ** ********* ** ******* *** ***** ****** ****** ******** *** ** ****** ******* ***** ** ****** *** *** ******* ** ***********

**** ******** ******* ******* ** ******* *** ****** **** *** ** ************ ********** **** ****** *** *** **** ******** ******* *********** ** ***** ** ** ***** ** ******* ** ******* ******** ********* ****** ****** ***** *** ******** ******** ** ********** ***** ******* ***** ****** ** **** ***** **** ** ******* ******** ******* ************ *** *** *** **** ********** ******* ** **** *** ****** *********** ** ********* ****** ** **** *** ********** ** ****** ***** **** ** ****************

******** ** ******* ** **** *** *** ** ******* *********** ** ******* ** *************

********** **** ** ******* ** ***** ******* **** ******** ** ****** *** ** ********* ***** ** ****** ************ ** ** ******** ***** ** * ***** ** *** ***** ** ****************

***** ******* ** ********* * *** ********** **** ** **** **** *********** ** ******** ********** ** ********* ***** ** ********* ** ** ********* ******* ** **** *************

************ ** *********** ** *** ******** ** **** ********* *** ********* ****** ********* ** *** ****** ******** ******* **** ************** ** ***************

** ***** ***** ** *******

*** ********* *********** ** ********** ** ****** ** ******** ***************** ***** **** ****** *** ** **** ****** ** ***** ******* **** ***** ********* **** *** ******** ** ***** ***** ** ******* ***** ******** ********* ** ****** ******* ** ******** ** *** ********* ** *********** **************** ** ** ******* *** ** **** ** ******* **** *********** ** ******** **** ******** ** *******

************** *******

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles