Le slogan choc de la FGTB avant la St Valentin: «Les femmes sont mal aimées, mais bien baisées»

« Les femmes sont mal aimées mais bien baisées». Sortez-le la veille de la Saint Valentin et, c’est clair, vous ferez votre petit effet...

«Cette année, les flèches de Cupidon ciblent les femmes pour leur insuffler un sentiment de révolte! En effet, la réforme des allocations d’insertion va toucher les femmes beaucoup plus violemment que les hommes. Cynisme ou inconscience, Monica De Coninck s’était pourtant engagée à y intégrer la dimension genre afin de renforcer l’égalité Femmes - Hommes…», explique la FGTB, qui par la suite étaye son propos avec diverses statistiques.