En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Non content de rendre des copies pourtant déjà très intéressantes, Loris Doyen a haussé le rythme et s’est mis à marquer, en égalisant à Warnant et en offrant la victoire à Jette. Sera-t-il le héros verlainois dans la dernière ligne droite ? « Si je peux encore inscrire l’un ou l’autre but grâce à mon jeu à l’instinct tant mieux, surtout que la concrétisation est notre gros problème et on l’a encore vu contre Meux dimanche dernier. Louis (Jamar) et moi avons eu de belles occasions mais avons manqué de réalisme et de réussite. Mais je ne suis qu’un élément du collectif, c’est tous ensemble qu’on s’en sortira. »

Le RCS Verlaine fait confiance à ses jeunes, et pas seulement car il n’a pas d’autres choix que les aligner face aux absences. Et Loris Doyen est la preuve que cela peut fonctionner, alors qu’être lancé dans le grand bain dans une situation comptable aussi stressante n’a rien d’évident. « L’intégration est toujours compliquée quand on fait le saut en équipe première mais mes équipiers m’ont bien accueilli, me dirigent, me conseillent bien. Et avec la succession des entraînements et des matches, je me sens de mieux en mieux. C’est surtout le rythme et l’impact physique qui sont différents », avoue-t-il. « Et effectivement, le but du club est d’intégrer les jeunes en équipe première et j’essaye de montrer que c’est possible. Martin et Justin, et d’autres, peuvent y arriver aussi, ce n’est pas qu’un coup de chance qui m’a été profitable. »

Poursuivre l’apprentissage en D2

Si chaque expérience est bonne à prendre, l’apprentissage serait forcément encore plus intéressant en D2 qu’en D3. « J’ai encore une marge de progression importante et j’espère pouvoir rester en D2 », confirme l’ailier gauche. L’opération maintien se poursuit samedi soir à Rebecq. En partant du principe que Couvin-Mariembourg ne devrait pas avoir trop de soucis à se défaire de la lanterne rouge Durbuy, Verlaine, qui pointe à une longueur des Namurois, première formation non-relégable, n’a pas d’autre choix que de ramener quelque chose du Brabant wallon. « Il faut y croire jusqu’au bout. On aborde chaque match à 100 %. Il en reste trois, ce seront trois finales qu’il faudra gagner pour tenter de passer devant Couvin, voire Waremme qui a un calendrier compliqué. La défaite contre Meux nous a mis un petit coup au moral car autant l’écart est grand au classement, autant il y avait clairement la place pour éviter la défaite. Mais depuis mardi, on a bien travaillé à l’entraînement. La motivation est revenue, comme si ce dernier match n’avait pas existé. »

Comptez en tout cas sur Loris Doyen, absent du noyau à l’aller, pour ne rien lâcher. « Je veux montrer que j’en veux car c’est un honneur de représenter l’équipe première du club. J’ai commencé le foot au Standard, j’y suis resté dix ans puis je suis parti à Seraing en élites. Mais après un an, suite à des soucis, on a été stoppé dans notre élan. Je suis resté un an sans jouer, à un moment je n’en avais même plus forcément envie. Mais il y a trois ans, je suis arrivé à Verlaine en U19 et j’y ai repris goût au foot », confie celui qui fêtera ses 20 ans le mois prochain. « Le maintien serait un beau cadeau d’anniversaire. » Et comment !

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

*** ******* ** ****** *** ****** ******** ****** ***** *************** ***** ***** * ******* ** ****** ** ******* *** ** ******** ** ********** ** ******* ** ** ******* ** ******** ** ****** ********* ** ****** ********** **** ** ********* ***** ************* ********** ** **** ****** ******** ****** ** ********* *** ****** ** *** *** ** ************ **** ****** ******* *** ** *************** *** ***** **** ********* ** ** ***** ****** ** ****** **** ******** ******** ***** ******* ** *** ***** ** ** ****** ********* **** ***** ******* ** ********* ** ** ********** **** ** ** **** ******* ********* ** ********** ******* **** ******** ******* ****** ****************

** *** ******** **** ********* ** *** ******* ** *** ********* *** ** ***** *** ********** ***** *** *** ******* **** *** ********* ** ***** ***** *** ** ****** *** **** **** ************ ***** ********** ****** **** ** ***** **** **** *** ********* ********* ***** ********** ***** **** ************* ************************ *** ******** *********** ***** ** **** ** **** ** ******* ********* **** *** ********** ******* **** ********** ** ********* ** *********** ***** ** **** ** ********** *** ************** ** *** ******** ** ** **** ** ***** ** ****** ******* ******* ** ****** ** ********** ******** *** **** ******************** *********** ********** ************** ** *** ** **** *** ************* *** ****** ** ******* ********* ** ********** ** ******* *** ******* ********* ****** ** ******* ** *********** ******* * ******* ****** ** ******* *** ******* **** ** ****** *** ***** ***** *******************

********** ***************** ** **

** ****** *********** *** ***** ** ******** ***************** ****** ********** ****** **** ************ ** ** ******* *** ************** ****** *** ***** ** *********** ********** ** *********** ******* ****** ** *********** ******** ********** ******* ************** ******** ** ******** ****** **** ** ******* ** ******* ** ******** *** ****************** ** ******* *** ***** **** ** ****** ** ** ******** ** ** ******** ***** ******* ********* *** ****** ** *** ******** *** ********* ********* ********* *************** ***** *** ********* ***** *** ** ******* ******* ***** ** ******* ******* ********** **** * ****** ********** ***** ** ****** ****** ***** ** *********** ** ** ***** ****** ** ****** ***** ******* ******* ****** ****** **** ****** ** ****** ****** ******* ***** ******* *** * ** ********** *********** ** ******** ****** **** **** * *** ** ***** **** ** ***** *** ****** ********** *** ***** ** *********** ****** ** * ***** ********** ** ***** **** ******* ** ********* **** ****** ****** ** * **** ********** ** ****************** ** ********** *** ******** ***** ** ** ******* ***** ********* *** ****************

******* ** **** *** *** ***** ****** ****** ** ***** ** ********** **** ** **** ******** ********** **** ******* *** ****** **** *** ******* ** ******* ** ************ *********** ********* ** ***** ****** ********* ** **** ** ********* ***** **** ****** *** *** **** ** **** ***** ** ******* ** ******** **** ****** ** *** ***** ** *** ******* ** * ***** ******* **** ***** ****** ** **** ****** ** ** **** ****** ** ** ****** ** ****** ***** ***** **** ********** ****** **** ** * * ***** **** ** **** ******* ** ******** ** *** ** ***** ** ****** ***** ** ************* ****** ***** *** ******* *** ** *** ** **** ********* ********** ******** ****** ** **** ****** ************************* ** **************

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles