Enseignement: 155 élèves exclus en 2012-2013 pour port d’arme dans l’enceinte de l’école

L’année scolaire 2012/2013 a été marquée par l’exclusion de près de 3.500 élèves des écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles (enseignement fondamental et secondaire), soit 329 cas de plus que l’année précédente. Il s’agit de 2.184 cas d’exclusion et 1.283 refus de réinscription.

Dans 4,5% des dossiers apparaît cette mention qui signifie que l’élève a apporté une «arme» à l’école: un revolver, plus souvent un objet contondant (couteau…), voire d’autres engins artisanaux qui feraient sourire… à tort.

Par ailleurs, les signalements d’exclusion et de refus de réinscription sont plus fréquents à Bruxelles (1.143 cas) que dans le Hainaut (1.017). Viennent ensuite Liège (743), Namur (275), le Brabant wallon (164) et le Luxembourg (124). Mais attention : si l’on met en rapport ces chiffres avec la population scolaire dans chaque province, le palmarès évolue.

Découvrez tous les détails sur ces chiffres dans votre journal Sudpresse de ce samedi 15 février ou téléchargez notre édition en PDF.