En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

Bonjour Nabil, vous avez annoncé il y a peu votre départ de Manage. Que retenez-vous de vos onze années au club ?

Que du bonheur ! Je n’ai pas vu le temps passer, j’ai passé des moments incroyables, notamment grâce au président Carmelo Di Natate et à Alex Cernero. J’ai connu dans ce club des gens extraordinaires que je n’oublierai jamais. Je suis triste de partir, en particulier pour le président, avec qui une amitié s’est créée. Il est un peu comme mon frère… ou mon oncle. Quand l’un avait besoin, l’autre était toujours là. J’ai aussi une pensée pour Danilo Formolo, le délégué de l’équipe avec qui j’ai partagé tellement de très bons moments.

Qu’est-ce qui vous a donc décidé à partir ?

Quand on est toujours à la maison, à un moment, on peut se lasser un peu. C’est toujours le même fonctionnement, on voit les mêmes choses. En onze ans, peu de choses ont changé, on voyait toujours les mêmes têtes, ou presque. Ce n’est pas une lassitude au sens négatif, car je n’ai jamais eu le moindre souci avec Manage, qui voulait d’ailleurs me conserver. Mais j’avais envie de changer pour voir autre chose avant la fin de ma carrière. À 30 ans, je vais peut-être encore faire deux ou trois saisons, ou plus si tout va bien. Mais il fallait que je parte avant de regretter.

D’autres clubs que Binche avaient manifesté leur intérêt ?

Gosselies était venu aux nouvelles, oui, en plus de quelques clubs de P2 et P1. Moi, je voulais encore jouer à un bon niveau. Et comme Binche est un club de la région, mon choix s’est imposé de lui-même.

C’est surtout ça qui vous a convaincu de rejoindre ce club ?

Disons aussi que je sais que je vais y retrouver le même genre d’ambiance. Puis, entre les deux clubs, on se connaît tous. J’avais besoin de changement mais je voulais malgré tout retrouver ces aspects-là, le côté familial, le respect avec les dirigeants et les joueurs. Le fait de travailler avec des jeunes, aussi.

À Binche, vous aller retrouver des têtes connues ?

Il y a déjà Jean-Louis D’Acchille, que j’ai connu comme coach à Manage. J’ai aussi joué avec Gilson et je connais des gars comme Michez, Vanbelle, Yaman (NDLR : en partance) ou encore Lespagne. Mais aussi Losacco, avec qui je m’entends très bien.

Son arrivée a joué dans votre choix de rejoindre Binche ?

C’était un argument de plus, c’est clair. C’était un petit rêve pour lui et moi, nous avons toujours voulu jouer ensemble. Il jouait en jeunes à Manage quand j’étais en équipe première et il avait déjà des qualités énormes. Quand il a signé à Binche, il m’a mis le goût à la bouche et m’a dit : « Viens avec moi, tu seras bien, il y a des gens bien ». Je l’ai écouté et vais voir ce que c’est de jouer une saison avec lui. Mais j’ai aussi une pensée pour Fred Cicero, qui voulait aller à Binche et je voudrai en quelque sorte « terminer son boulot » pour lui rendre hommage.

À Manage, on a été surpris de votre départ ?

Ce club, c’est ma famille et je lui avais donc déjà fait part de mon souhait il y a trois ou quatre mois. Puis, ces derniers temps, Binche m’a contacté et on s’est donc assez vite mis d’accord. Il n’y a pas de guerre entre les deux clubs, Manage n’a pas voulu bloquer mon départ parce que c’était à Binche tout comme Binche n’était pas fermé à l’idée de récupérer un Manageois.

Les deux clubs pourraient d’ailleurs se retrouver rapidement, à l’occasion du tour final. Si ça arrive, comment les choses vont se passer ?

On verra le jour même. De mon côté, j’aimerais bien partir en aidant Manage à monter en D2 et ainsi terminer en beauté. Je jouerai tous les matches avec cette motivation mais si on venait à affronter Binche, je ne pense pas que je serai sur la pelouse, au vu de la situation.

À titre individuel, que pensez-vous de votre saison ?

J’ai inscrit trois buts et délivré une petite dizaine d’assists, en jouant sur le flanc ou en N.10. Mais j’ai connu quelques pépins, une déchirure, le Covid… Donc à titre personnel, ce n’est pas ma meilleure saison mais ce critère étant secondaire pour moi, j’estime qu’en terminant troisième au classement, si on se maintient à ce niveau, on pourra parler d’une excellente saison. Le groupe a toujours bien travaillé ensemble et a fait le boulot jusqu’ici. Pour moi, c’est une réussite.

Le prochain match, c’est dimanche à Schaerbeek, soit le 3e chez le 2e. Cette rencontre peut décider de l’issue de la saison…

Tout le groupe a déjà hâte d’y être et surtout de gagner, par la porte ou la fenêtre. On a besoin des trois points pour aller au tour final. On a fait des sacrifices cette saison, on s’est battus comme des Lions, on doit en être !

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

******* ****** **** **** ******** ** * * *** ***** ******* ** ******* *** ************ ** *** **** ******* ** ***********

*** ** ************** ** ****** *** ** ** ***** ******* ****** ****** *** ******* ************ ********* ****** ** ********** ******* ** ****** ** ** **** ******** ****** ***** **** ** **** *** **** *************** *** ** ************* ******* ** **** ****** ** ******* ** *********** **** ** *********** **** *** *** ******* ******* ******** ** *** ** *** ***** *** ********* ** *** ****** ***** ****** ***** ******* ********* ****** ******** **** ****** ***** *** ******* **** ****** ******** ** ********** ** *********** **** *** ****** ******** ********* ** ***** **** ********

*********** *** **** * **** ******** ** *************

***** ** *** ******** ** ** ******* ** ** ******* ** **** ** ****** ** **** ******* ******** ** ***** *************** ** **** *** ****** ******* ** **** **** *** ** ****** *** ******** ** ****** ******** *** ****** ******* ** ******** ** ******* *** *** ********* ** **** ********* *** ** ****** ****** ** ** ******* ***** **** ******* *** ******* ************ ** ********** **** ********* ***** ** ******* **** **** ***** ***** ***** ** *** ** ** ********** ** ** **** ** **** ********** ****** ***** **** ** ***** ******** ** **** ** **** ** ***** **** ** ******* *** ** ***** ***** ** **********

********** ***** *** ****** ******* ********** **** ****************

********* ****** **** *** ********** **** ** **** ** ******** ***** ** ** ** *** **** ** ******* ****** ***** ** ** *** ******* ** ***** ****** *** ** **** ** ** ******** *** ***** ******* ******* ** **********

******* ******* *** *** **** * ********* ** ********* ** ***********

****** ***** *** ** **** *** ** **** * ********* ** ***** ***** ************* ***** ***** *** **** ****** ** ** ******** ***** ********* ****** ** ********** **** ** ******* ******* **** ********* *** ************ ** ****** ********* ** ******* **** *** ********** ** *** ******** ** **** ** ********** **** *** ******* ******

** ******* **** ***** ********* *** ****** **************

** * * ****** ********** ************* *** ****** ***** ***** ***** ** ******* ****** ***** ***** **** ****** ** ** ******* *** **** ***** ******* ********* ***** ************ ** ********* ** ****** ********* **** ***** ******** **** *** ** *********** ***** *****

*** ******** * ***** **** ***** ***** ** ********* *************

********** ** ******** ** ***** ******* ****** ********** ** ***** ***** **** *** ** **** **** ***** ******** ***** ***** ********* ** ****** ** ****** ** ****** ***** ********** ** ******* ********* ** ** ***** ****** *** ********* ********* ***** ** * ****** ** ******* ** ***** *** ** ***** ** ** ****** ** ***** ********** ************* **** **** ** ***** ***** ** * * *** **** ************* ** ****** ******** ** **** **** ** *** ******* ** ***** *** ****** **** **** **** ****** ***** *** ******* **** **** ******* *** ******* ***** ** ****** ** ** ******* ** ******* ***** **************** *** ************** **** *** ****** ********

** ******* ** * ***** ******* ** ***** **************

** ***** ******* ** ******* ** ** *** ***** **** ****** **** **** ** *** ******* ** * * ***** ** ****** ***** ***** *** ******** ****** ****** ***** ********* ** ** ******* **** ***** **** *** *********** ** ***** * *** ** ****** ***** *** **** ****** ****** ***** *** ***** ******* *** ******* ***** *** ********** ** ****** **** ***** ****** ********** *** ****** ** ********* ** *********** ** **********

*** **** ***** ********** ************ ** ********* *********** ** ************ ** **** ****** ** *** ******* ******* *** ****** **** ** *************

** ***** ** **** ****** ** *** ******* ************ **** ****** ** ****** ****** ** ****** ** ** ** ***** ******** ** ******** ** ******* **** *** ******* **** ***** ********** **** ** ** ****** ** ********* ******* ** ** ***** *** *** ** ***** *** ** ******** ** ** ** ** **********

** ***** *********** *** *********** ** ***** *************

****** ******* ***** **** ** ********* *** ****** ******* ************ ** ****** *** ** ***** ** ** ***** **** ****** ***** ******** ******** *** *********** ** ******** **** ** ***** ********** ** ******* *** ** ********* ****** **** ** ******** ****** ********** **** **** ********** ******* ********* ********** ** *********** ** ** ** ********* ** ** ******* ** ****** ****** ******* ********** ******* ** ****** * ******** **** ********** ******** ** * **** ** ****** ************ **** **** ******* *** **********

** ******** ****** ******* ******** ** *********** **** ** ** **** ** *** ***** ********* **** ******** ** ********* ** ** *********

**** ** ****** * ****** ***** ***** ***** ** ******* ** ******* *** ** ***** ** ** ********* ** * ****** *** ***** ****** **** ***** ** **** ****** ** * **** *** ********** ***** ******* ** ******* ****** ***** *** ****** ** **** ** ************

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles