La gale entre dans nos écoles

La gale semble être en recrudescence dans les écoles belges. Au moins deux collèges réputés de la province du Brabant wallon sont actuellement touchés par cette maladie causée par un parasite. Le problème, c’est que cette maladie est très contagieuse. Fin janvier, les parents des enfants inscrits au collège du Christ-Roi à Ottignies ont reçu un courrier émanant du secrétariat. On pouvait y lire ceci: « Votre enfant a peut-être été en contact avec un élève atteint de la gale. Le risque d’être contaminé est faible mais nous nous devions de vous en informer ». Hier, nous avons essayé de joindre le directeur du collège... en vain. Selon nos informations, une dizaine d’élèves auraient contracté cette maladie.

Le 7 février, c’était au tour des parents des 2.950 enfants du collège Cardinal Mercier de Braine-l’Alleud de recevoir un courrier du même type. On y expliquait que 5 élèves étaient suspectés d’être affectés par la gale. Nous avons pu joindre son directeur, Xavier Cambron. « Depuis 27 ans que je suis ici, c’est la première fois que nous connaissons des cas de gale. Nous avons pour obligation de les déclarer à la médecine scolaire », précise-t-il. « Les 4 directeurs du campus ont chacun reçu un modèle de lettre à envoyer aux parents. Les médecins du PSE ont dit ce qu’on devait faire. Seize locaux ont été désinfectés ».

Hier, quatorze cas avaient été signalés. « Cela ne veut pas dire qu’il n’y en a pas d’autres, mais ils ne sont pas connus à l’heure où je vous parle ». Les élèves touchés sont restés chez eux. « Soit un jour, soit plus. Le problème, c’est que toutes les pharmacies n’avaient pas les traitements pour combattre cette infection ».