Un reportage sur les sans-abri de Charleroi fait le tour du Net: 12.000 vues en 8 jours (vidéo)

« Nous sommes partis à la rencontre des sans-abri de Charleroi, les voir, leur parler là où ils dorment : la rue, les squats… », explique l’initiateur de la vidéo, Abarkan Fayçal. « Ils s’expriment librement à la caméra, racontent leur parcours, leurs douleurs, leurs souffrances. Ils expliquent pourquoi et comment ils se sont retrouvés à la rue. Le but de cette vidéo ? Montrer, sans détours, cette réalité aux gens. Leur montrer dans quelles conditions ils vivent. Et dans un second temps, inciter à la solidarité, et prouver que les jeunes de Charleroi savent se mobiliser pour aider les plus démunis. »

Abarkan Fayçal a 25 ans. Il vient de Charleroi et se bat avec ses amis bénévoles pour tenter d’améliorer le quotidien de ceux qui n’ont rien. La vidéo est certes « home made », mais n’a rien d’amateur, plutôt bien l’allure d’un reportage professionnel. Pour ce faire, notre jeune Carolo s’est bien entouré. « Jonas, un ami publiciste m’a donné un tas de conseils tandis qu’un autre ami cameraman, Bruno, s’est occupé de la capture d’image et du montage. »

Plus d’informations dans La Nouvelle Gazette de ce jeudi 20 février.