En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

Les Brabançons wallons devront tout faire pour ne pas s’incliner afin de ne pas voir leurs poursuivants revenir au classement. « Nous savons ce qui nous attend », entame le joueur de Rebecq, Leandro Bailly. « Cela ne sera pas un match facile sur le terrain de la meilleure équipe de la série. Après, comme on le dit souvent, chaque match est à prendre et nous devrons jouer le coup à fond et tout donner. Nous avons conscience que nous pourrions manquer le tour final si nous ne prenons pas les points nécessaires lors de nos deux derniers matches de la saison. Nous irons à la RAAL avec un état d’esprit positif et nous savons que tout est possible dans le football. Pourquoi ne pourrions-nous pas réaliser une petite surprise ? »

Le joueur de 26 ans connaît bien son adversaire du week-end pour y avoir évolué dans le passé. « J’y ai passé quelques mois il y a quelques années. Je suis originaire de ce coin-là également et donc je connais effectivement bien le club. Ce dernier a tout mis en place pour jouer le titre cette saison et évoluer à l’échelon supérieur. Chapeau à eux, maintenant à nous de faire le travail de notre côté pour participer au tour final de D2. »

Mettre de l’engagement

L’élément offensif livre les clés du match de la rencontre de ce dimanche. « Nous avons perdu deux fois sur le score de 1-2 sur notre terrain face à la RAAL. Une fois en championnat et une fois en coupe. Nous avions bien joué lors de ces deux rencontres et nous nous étions inclinés de peu. La Louvière avait rencontré des difficultés à développer son jeu et nous devons reproduire le même genre de scénario si nous voulons rentrer de ce déplacement avec quelque chose. Nous devrons mettre l’engagement nécessaire pour ne pas laisser cette équipe prendre le jeu à son compte. Nous devrons bien gérer cette rencontre et profiter des occasions que nous pourrons nous procurer pour faire la différence. »

Avec cette position de chassé, Rebecq devra faire le boulot afin de ne pas vivre une fin de saison stressante. « Nous n’avons pas de pression particulière. Nous sommes dans une position où nous possédons trois points d’avance sur notre plus proche poursuivant et où certaines équipes en dessous doivent faire le plein pour espérer ravir notre place. Nous sommes dans une position favorable et nous savons ce que nous avons à faire si nous ne voulons pas tout laisser filer en cette fin de championnat. »

P-A. H.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

*** *********** ******* ******* **** ***** **** ** *** ************ **** ** ** *** **** ***** ************ ******* ** *********** ************ ****** ** *** **** *************** ****** ** ****** ** ******* ******* ******* ************ ** **** *** ** ***** ****** *** ** ******* ** ** ********* ******* ** ** ******* ******* ***** ** ** *** ******** ****** ***** *** ** ******* ** **** ******* ***** ** **** ** **** ** **** ******* **** ***** ********** *** **** ********* ******* ** **** ***** ** **** ** ******* *** *** ****** ************ **** ** *** **** ******** ******* ** ** ******* **** ***** ** ** **** **** ** ***** ********** ******* ** **** ****** *** **** *** ******** **** ** ********* ******** ** ************** *** ********* *** ****** ***********************

** ****** ** ** *** ******** **** *** ********** ** ******** **** * ***** ******** **** ** ******* ************* ** ****** ******** **** ** * * ******** ******** ** **** ********** ** ** ******** ********** ** **** ** ******* ************* **** ** ***** ** ******* * **** *** ** ***** **** ***** ** ***** ***** ****** ** ******** ** ************ *********** ******* ** **** ********** ** **** ** ***** ** ******* ** ***** ****** **** ********** ** **** ***** ** ***********

****** ** **************

************* ******** ***** *** ***** ** ***** ** ** ********* ** ** ********* ************ ***** ***** **** **** *** ** ***** ** *** *** ***** ******* **** ** ** ***** *** **** ** *********** ** *** **** ** ****** **** ****** **** ***** **** ** *** **** ********** ** **** **** ******* ********* ** **** ** ********* ***** ********** *** ************ ** *********** *** *** ** **** ****** ********** ** ***** ***** ** ********* ** **** ******* ******* ** ** ************ **** ******* ****** **** ******* ****** ************** *********** **** ** *** ******* ***** ******* ******* ** *** ** *** ******* **** ******* **** ****** ***** ********* ** ******** *** ********* *** **** ******** **** ******** **** ***** ** ********************

**** ***** ******** ** ******** ****** ***** ***** ** ****** **** ** ** *** ***** *** *** ** ****** *********** ************ ********* *** ** ******** ************** **** ****** **** *** ******** *** **** ********** ***** ****** ********** *** ***** **** ****** *********** ** *** ********* ******** ** ******* ******* ***** ** ***** **** ******** ***** ***** ****** **** ****** **** *** ******** ********* ** **** ****** ** *** **** ***** ** ***** ** **** ** ******* *** **** ******* ***** ** ***** *** ** ********************

**** **

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles