La Maison Blanche dénonce des violences «totalement scandaleuses» à Kiev

La Maison Blanche a dénoncé mercredi les violences « totalement scandaleuses » qui se sont déroulées à Kiev et renouvelé son appel au président ukrainien Viktor Ianoukovitch à calmer la situation, tout en laissant planer la menace de sanctions. Alors que les affrontements dans la capitale ukrainienne entre policiers et manifestants ont fait 26 morts, un proche conseiller du président Barack Obama a affirmé que « les scènes auxquelles nous avons assisté hier à Kiev sont totalement scandaleuses et n’ont pas leur place au XXIe siècle ». « Nous avons dit clairement au gouvernement ukrainien qu’il était de sa responsabilité de permettre aux gens de manifester », a souligné ce conseiller, Ben Rhodes. Alors que le président français François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel ont promis des sanctions contre le gouvernement ukrainien, M. Rhodes a indiqué que Washington et ses partenaires européens étaient sur la même longueur d’ondes.