Un an de prison pour une liaison avec un condamné à mort

Nancy Gonzalez, 30 ans, avait plaidé coupable le 3 juillet dernier de relations sexuelles illégales avec un détenu, quelques mois après la naissance d’un petit garçon dont la garde lui a été retirée.

Elle devra commencer à purger sa peine le 2 avril.

La jeune femme, qui travaillait le soir à la prison fédérale de Brooklyn, avait, selon les autorités, eu une liaison de mars à août 2012 avec Ronell Wilson, 31 ans, détenu considéré comme «extrêmement dangereux» par les autorités. Il avait été condamné à mort en 2006 pour le meurtre de deux policiers new-yorkais en 2003.

Annulée en 2010 par une cour d’appel, cette condamnation a été réimposée par un juge fédéral en septembre dernier.

Nancy Gonzalez avait été dénoncée par d’autres détenus. «Je me sentais très vulnérable et je voulais être aimée», a-t-elle déclaré pour expliquer sa liaison. Après qu’elle eut plaidé coupable, les procureurs avaient demandé une peine de 10 à 16 mois de prison. Ils avaient reconnu que l’accusée avait eu une «enfance tragique» marquée notamment par des abus sexuels à répétition.