Environ 2.000 sans-papiers optent pour le retour volontaire sans soutien

Environ 2.000 sans-papiers (demandeurs d’asile ou illégaux) retournent chaque année de leur propre initiative et sans soutien financier des autorités belges dans leurs pays d’origine, rapportent Het Nieuwsblad et De Standaard. La secrétaire d’État à l’Asile et la Migration, Maggie De Block (Open VLD), a lancé en mai 2013 une campagne avec la police, les communes et l’Office des étrangers afin que les sans-papiers qui décident de quitter le pays se signalent auprès des autorités. Le nombre évoqué ne concerne cependant que les départs depuis les aéroports, et ne comprend donc pas les personnes qui quittent le pays avec un autre moyen de transport que l’avion.