Kiev: plus de 60 morts tués par balles, le maire annonce quitter le parti au pouvoir après un «bain de sang»

«Je suis prêt à tout faire pour arrêter la lutte fratricide et le bain de sang dans le coeur de l’Ukraine, sur la place de l’Indépendance. La vie humaine doit être la valeur supérieure dans notre pays et rien ne doit contredire ce principe», a déclaré Volodymyr Makeïenko en ajoutant qu’il quittait le Parti des régions au pouvoir.

«Légitime défense»

Les policiers ont utilisé des armes à feu en «légitime défense» après que des inconnus ont tiré sur les forces de l’ordre dans la matinée, a indiqué le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

«Pour préserver la vie des policiers, il a été décidé de les ramener sur des positions plus sûres et d’utiliser des armes, en légitime défense (...) Les policiers ont le droit d’utiliser les armes à feu», a déclaré le service de presse des troupes de l’intérieur.

Plus de 60 manifestants tués par balle ce jeudi

Plus de 60 manifestants ont été tués jeudi par balle dans le centre de Kiev, a indiqué à l’AFP le responsable des services médicaux de l’opposition Sviatoslav Khanenko.

«Plus de 60 manifestants ont été tués. Tous l’ont été par balle», a dit M. Khanenko.

Plus tôt, le ministre avait appelé les protestataires à déposer les armes et retourner à des manifestations pacifiques. «Dans les rues, il n’y a pas que les forces de sécurité qui sont tuées, mais également des civils pacifiques», avait-il dit.

La Russie envoie un médiateur

Le président russe Vladimir Poutine va envoyer à Kiev un représentant pour participer à une médiation avec l’opposition à la demande du président ukrainien, a indiqué le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, cité par l’agence publique Ria Novosti.

«Le président Ianoukovitch a proposé au chef de l’Etat russe d’envoyer un représentant à Kiev pour participer en qualité de médiateur à des négociations avec l’opposition», a déclaré M. Peskov, précisant que M. Poutine avait décidé de désigner pour cela son délégué aux droits de l’Homme Vladimir Loukine.