Violences en Ukraine: Reynders favorable à des sanctions ciblées contre les responsables des violences

Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, s’est déclaré jeudi favorable à l’instauration de sanctions ciblées contre des responsables des violences en Ukraine, une mesure qui semble faire l’objet d’un consensus grandissant parmi les pays de l’Union européenne après la cinquantaine de morts enregistrés en trois jours. «Il n’y aura pas d’impunité pour celles et ceux qui commettent des crimes graves. Et c’est d’ailleurs dans cette logique que l’on doit aller vers des sanctions à l’égard de responsables du régime, des responsables des forces de l’ordre aussi», a-t-il affirmé à son arrivée à une réunion extraordinaire des ministres européens des Affaires étrangères à Bruxelles.