La confiance des consommateurs se stabilise en février

Ce statu quo s’explique par les appréciations quelque peu divergentes du consommateur belge, souligne jeudi la Banque Nationale de Belgique dans un communiqué.

«Sur le plan macroéconomique, l’on a enregistré un léger recul de l’optimisme quant aux perspectives économiques générales par rapport au mois précédent. En revanche, les attentes concernant le chômage se sont à nouveau améliorées quelque peu, après être demeurées inchangées en janvier», explique la BNB.

La confiance des ménages concernant leur situation financière au cours des douze prochains mois s’est «légèrement» accrue. Les ménages ont revu un peu à la baisse leur capacité d’épargne future.