En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil

Sanda Dia: «Nous n’avons pas mesuré les conséquences d’une surdose d’huile»

S. J., qui encadrait également l’épreuve de baptême fatale à Sanda Dia, en 2018, était le dernier des prévenus à s’exprimer avant la pause de mi-journée, lundi devant le tribunal correctionnel de Hasselt.

« On trouve de l’huile de poisson dans à peu près chaque kot étudiant, mais nous ne connaissions pas les conséquences de celle-ci si elle est bue en grandes quantités », a-t-il affirmé.

Comme d’autres prévenus avant lui, S. J. a présenté ses excuses à la famille et aux amis de Sanda Dia. il a ensuite fourni une version assez divergente de celle de G. H. (Shrek), notamment autour de la participation ou non de Sanda Dia aux travaux d’excavation du puits, dans lequel les bleus allaient être laissés. G. H. a prétendu que Sanda Dia y avait pris part, mais S. J. prétend que la victime n’était pas en état de tenir une pelle. « Sanda avait du mal après sa cuite de la veille et ne se voyait pas commencer à creuser. Nous avons laissé les deux autres bleus travailler et j’ai emmené Sanda sur un banc, plus loin, pour lui donner un ice-tea. Comme il s’est senti mieux dix à quinze minutes plus tard, il est revenu près du trou, mais le puits avait déjà été creusé. »

Tout comme d’autres prévenus, S. J. affirme ne pas avoir assisté au rituel des petits poissons. Les bleus doivent avaler un petit poisson avant de le régurgiter à l’aide d’huile de poisson. Les médecins légistes ont établi que la victime avait succombé à un œdème cérébral aigu provoqué par une concentration trop élevée de sodium dans le sang.

S. J. confirme également que des discussions ont eu lieu lorsqu’il a été constaté que l’état de santé de Sanda Dia empirait. « On a discuté avec des gens qui voulaient d’abord tenter autre chose avant l’hôpital. Ils voulaient lui donner des vêtements plus chauds et le mettre dans la voiture avec du chauffage. J’étais plutôt d’avis de partir immédiatement pour l’hôpital. »

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale