Marc Wilmots: «Un tirage favorable pour l’Euro 2016 car nous avons évité les meilleures sélections européennes»

« Le tirage aurait pu être bien plus difficile. Je ne dirai pas que c’est un joli tirage car chaque match est difficile. Mais je rentre quand même chez moi avec un sentiment de satisfaction », a confié Wilmots à Sporza à Nice. « Nous évitons les gros pays. Contre ces pays nous pouvons gagner chaque match et nous allons essayer de le faire. Nous allons jouer pour terminer premiers du groupe. Mais si nous terminons deuxièmes, personne ne se plaindra. Nous devons simplement nous qualifier dans ce groupe ».

« Nous avons eu difficile dans le passé en Bosnie? Le passé ne compte plus, nous regardons devant», ajoute le coach des Diables qui a fêté samedi son 45e anniversaire. «Nous allons d’abord essayer de jouer un bon Mondial. Nous ne voulons pas beaucoup parler, mais nous voulons le faire sur le terrain ».

Des propos très précis pour celui qui vient de fêter son anniversaire. Voilà donc un beau cadeau pour le sélectionneur national. « Je ne parle pas de cadeau car si finalement tu ne te qualifies pas, c’est la catastrophe. Moi, je vis au jour le jour ».

De Keersmaecker: »Satisfait d’avoir évité une grande nation »

En héritant de la Bosnie-Herzégovine, d’Israël, du Pays de Galles, de Chypre et d’Andorre, la Belgique a évité quelques grands noms du football européen lors du tirage au sort des qualifications de l’Euro-2016 de football, dimanche à Nice. De quoi ravir François De Keersmaecker, le président de l’Union Belge de football (URBSFA). « Je suis satisfait du tirage. Cela aurait pu être beaucoup plus compliqué. On peut être très content », a réagi le président de l’URBSFA au micro de Sporza. « Sur le plan sportif, je pense que la qualification est plus que réaliste. Nous devons respecter nos adversaires, mais nous avons évité les grands noms du football. On doit cependant faire attention de ne pas sous-estimer nos opposants ».

Le fait de ne pas rencontrer une grande nation européenne, signifiera peut-être aussi moins d’affluence lors des rencontres des Diables Rouges. « Contre Andorre, tout va dépendre du calendrier de la rencontre. Peut-être aussi que les supporters qui ne pourront pas assister aux autres matchs en profiteront pour venir supporter les Diables. Je m’attends néanmoins que le stade soit toujours rempli », a encore expliqué De Keersmaecker.

Le Gallois Coleman: « Content du tirage »

Comme lors des qualifications du Mondial 2014, le pays de Galles croisera le chemin de la Belgique sur la route des qualifications de l’Euro 2016 de football. Chris Coleman, le sélectionneur gallois, était satisfait du tirage du groupe B. « Je suis content, c’est un tirage positif », a confié Coleman à la radio galloise. « Nous sommes dans un bon groupe et pouvons aborder le tour de qualification avec confiance ».

Lors des qualifs du Mondial, la Belgique avait gagné 0-2 à Cardiff et les deux équipes avaient partagé 1-1 à Bruxelles. « En Belgique, avec une équipe déforcée, nous avons pris un point. A la maison, nous avions eu la malchance de jouer avec un joueur en moins après 20 minutes. Malgré tout, nous avions livré un excellent match », a ajouté Coleman. « Nous avons donc confiance. Espérons que nous pourrons souvent aligner notre meilleure équipe. Cela déterminera ce qui se passera dans ce groupe ».

L’Israélien aurait préféré ne pas tomber sur la Belgique

Le sélectionneur israélien Eli Guttman, 53 ans, n’est qu’à moitié satisfait de la composition du Groupe B. Mais uniquement parce qu’il opposera son équipe à la Belgique. Les autres adversaires, la Bosnie-Herzégovine, le Pays de Galles, Chypre et Andorre, n’inquiètent en effet pas particulièrement l’ex-entraîneur d’Hapoel Tel Aviv, où il avait succédé à... Guy Luzon (Standard) en 2007. « On est un des principaux favoris du groupe », déclare-t-il sur le site internet de l’UEFA. « J’étais d’ailleurs ravi lors du déroulement de ce tirage au sort. Du moins jusqu’au moment où est sorti le nom de notre dernier adversaire, la Belgique. Mais bon c’est un groupe assez équilibré où Israël aura sa chance. La compétition s’annonce passionnante, et c’est tant mieux »....

Classée 56-ème au ranking FIFA, Israël a échoué derrière la Russie et le Portugal (2-ème et barragiste) dans son groupe qualificatif pour le Mondial 2014 au Brésil. Israël ne s’est plus qualifié pour une grande compétition internationale depuis 1970.

Le coach chypriote Pambos Christodoulou ne se fait lui pas trop d’illusions. « Dans notre situation, je ne peux évidemment pas prétendre qu’il s’agit d’un tirage favorable », avoue-t-il en effet. « L’objectif sera donc surtout d’offrir un football attractif et de rendre chaque match aussi intéressant que possible. Mais c’est clair qu’il faudra se surpasser pour faire chaque fois bonne figure », conclut. Christodoulou.

Chypre est 122e au classement FIFA.

Le Croate Susic pense à la 2e place

Safet Susic, le sélectionneur de Bosnie-Herzégovine, estime que la Belgique sera la favorite du groupe B des qualifications de l’Euro 2016 de football. « On aurait voulu éviter la Belgique, mais le reste cela va. Etant donné qu’il y a deux équipes de chaque groupe qui vont se qualifier, je pense qu’on va accompagner la Belgique à l’Euro en France » a-t-il confié au micro de la RTBF. « Pour moi, la Belgique est favorite du groupe. C’est une des meilleures équipes non pas uniquement en Europe mais au monde. Tous les joueurs belges évoluent dans des grands clubs européens et ce ne sera pas une surprise s’ils vont très loin en Coupe du Monde ».

« En Bosnie, on a de très bons joueurs et on a une bonne équipe mais la Belgique est la plus forte de notre groupe », a conclu l’ancienne star du PSG.