En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

C’était la semaine dernière. Avant de consacrer un peu de son temps aux médias à quelques jours de l’Euro de Sofia, Matthias Casse s’était offert une bonne séance de « transpi » en multipliant les randoris. Il en était ressorti avec plusieurs ecchymoses au visage. « Que voulez-vous ? C’est le judo ! », avait-il lancé en s’amusant.

À 25 ans, l’Anversois avoue n’en avoir jamais assez. Alors qu’il aurait pu, comme d’autres, faire un break prolongé bien mérité après sa médaille de bronze conquise l’été dernier aux JO de Tokyo, il n’a pris qu’un mois de repos avant de fouler à nouveau les tatamis. « Je suis encore jeune, j’ai beaucoup d’énergie ! », dit-il. Du coup, depuis les Jeux, il a aligné cinq tournois, de Paris (5e), à la mi-octobre 2021, à Antalya (7e), au début avril 2022, en passant par Abou Dhabi (1er), Lisbonne (1er) et Tel Aviv (1er).

« Antalya, c’était un jour sans », tempère-t-il. « Ce que j’ai surtout retenu, ce sont mes trois victoires consécutives, ce qui est assez unique. » Trois victoires qui lui ont permis de récupérer la place de nº1 mondial en moins de 81 kg que lui avait chipée le Géorgien Tato Grigalashvili.

Vivre sans Mark van der Ham

« C’est chouette de se retrouver tout en haut de la hiérarchie, mais cela n’a jamais été un but en soi. Cette année, mes seuls objectifs sont l’Euro, où je viserai un deuxième titre après celui de 2019, et les Mondiaux (NDLR : à Tachkent, en août). »

Deux compétitions qu’il abordera, on le sait, sans le Néerlandais Mark van der Ham, son coach « historique », sur la chaise. En février, celui-ci a, en effet, brutalement quitté la Fédération flamande de judo pour son homologue azérie.

« Je n’ai rien vu venir et j’ai mis deux ou trois jours à digérer cette nouvelle », avoue Casse. « On ne perd pas de gaîté de cœur quelqu’un avec qui on a travaillé pendant cinq ans et en qui on avait une confiance inébranlable. L’Azerbaïdjan est un bon pays de judo, avec beaucoup de potentiel, mais qui manque un peu de structures. Je suis certain que Mark, qui est un très bon organisateur, va remédier à cela. »

Du coup, c’est Damiano Martinuzzi, le coach de Toma Nikiforov, qui a repris le flambeau et qui coachera le champion du monde ce week-end, comme il le fait depuis un peu plus de deux mois.

« La fédération est toujours à la recherche d’un remplaçant pour Mark, mais Damiano travaille, dans les grandes lignes, comme lui. On a juste essayé de mettre des choses au point pour essayer de marquer plus vite et essayer ainsi de moins devoir disputer de golden scores qui usent l’organisme ».

À trois pour une place pour Paris 2024

Sur la route du titre en moins de 81 kg qu’il vise à Sofia, Casse pourrait retrouver, en demi-finale, Sami Chouchi, qui pointe à la 6e place mondiale après avoir réussi, lui aussi, un bon début de saison avec deux 3es places aux Grands Chelems de Paris et Tel Aviv. « Sami a démontré ces deux dernières années qu’il était au top de la catégorie et il a gagné en confiance. Je sais que, dans l’optique des Jeux de Paris, nous repartons de zéro… »

Dans un avenir plus ou moins proche, un troisième judoka belge devrait venir se mêler à cette lutte pour la suprématie noirs-jaune-rouge dans la catégorie reine. Troisième au Grand Chelem d’Antalya, il y a un peu plus de trois semaines, Abdul Malik Umayev, 21 ans, a démontré qu’il faudra bientôt compter sur lui. « Je connais Malik depuis longtemps », affirme Casse. « C’est un judoka de grand talent. Avoir trois bons représentants en moins de 81 kg est évidemment un problème de luxe. Cela ne peut faire que m’aider et me pousser. »

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

********** ** ******* ********** ***** ** ********* ** *** ** *** ***** *** ******* ** ******** ***** ** ******** ** ****** ******** ***** ********** ****** *** ***** ******* ** *********************** ** *********** *** ********* ** ** ****** ******** **** ********* ********** ** ******* *********** ****************** ******* ** ******************** ******** ****** ** ************

** ** **** ************* ***** ****** ***** ****** ****** ***** ******* ****** *** ***** *********** ***** ** ***** ********* **** ******** ****** ** ********* ** ****** ******** ********* ******* *** ** ** ****** ** ***** **** ******* **** ** ***** ***** ** ****** ** ******* *** ******** ********** **** ****** ****** ****** ******** **************************** ******* ** ***** ****** *** ***** ** * ******* **** ********* ** ***** ***** ** ** ********** ***** ** ******* ***** ** ****** ***** ***** ** ******* *** **** ***** ****** ******** ***** ** *** **** ******

**************** ********** ** **** ************* ************** ********** *** ****** ******* ******* ** **** *** ***** ********* ************** ** *** *** ***** *************** ***** ********* *** *** *** ****** ** *********** ** ***** ** **** ******* ** ***** ** ** ** *** *** ***** ******* ** ********* **** **************

***** **** **** *** *** ***

*************** ******** ** ** ********* **** ** **** ** ** ************ **** **** ***** ****** ***** ** *** ** **** ***** ******* *** ***** ********* **** ********* *** ** ******* ** ********* ***** ****** ***** ** ***** ** *** ******** ************ ** ********* ** ***************

**** ************* ******* ********* ** ** ***** **** ** ************ **** *** *** **** *** ***** *************************** *** ** ******* ** ********* ******** ** ** ****** *********** ******* ** ************ ******** ** **** **** *** ********* ********

********** ****** **** ** ***** ** ****** *** **** ** ***** ***** ** ******** ***** ***************** ***** ****** ********** ** **** *** ** ******* ** ***** *********** **** *** ** * ********** ******* **** *** ** ** *** ** ***** *** ********* ************** **************** *** ** *** **** ** ***** **** ******** ** ********** **** *** ****** ** *** ** *********** ** **** ******* *** ***** *** *** ** ***** *** ************* ** ********* ** *************

** ***** ******* ******* *********** ** ***** ** **** ********** *** * ****** ** ******** ** *** ******** ** ******** ** ***** ** ********* ***** ** ** **** ****** ** *** **** ** **** *****

********** ************ *** ******** ** ** ********* ****** *********** **** ***** **** ******* ********** **** *** ******* ******* ***** **** ** * ***** ******* ** ****** *** ****** ** ***** **** ******* ** ******* **** **** ** ******* ***** ** ***** ****** ******** ** ****** ****** *** ***** **********************

** ***** **** *** ***** **** ***** ****

*** ** ***** ** ***** ** ***** ** ** ** ******* **** ** ****** ***** ******** ********** ** ************ **** ******** *** ****** ** ** ** ***** ******** ****** ***** ******** *** ****** ** *** ****** ** ****** **** **** *** ****** *** ****** ******* ** ***** ** *** ***** ************ * ********** *** **** ********** ******* ******* ****** ** *** ** ** ********** ** ** * ****** ** ********** ** **** **** **** *********** *** **** ** ****** **** ********* ** ****************

**** ** ****** **** ** ***** ******* ** ********** ****** ***** ******* ***** ** ****** ** ***** ***** **** ** *********** ***************** **** ** ********** ****** ********** ** ***** ****** ************ ** * * ** *** **** ** ***** ********* ***** ***** ******* ** **** * ********** ******* ****** ******** ******* *** **** ********** ******* ***** ****** ****************** ******* ****** *************** ** ****** ** ***** ******* ***** ***** **** ************** ** ***** ** ** ** *** *********** ** ********* ** ***** **** ** **** ***** *** ********* ** ** ****************

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles