En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

En début d’année, l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN) a publié sur son site internet une étude réalisée dans toute la Belgique concernant la présence de radon dans le sol, un gaz radioactif naturel qui peut s’avérer dangereux s’il s’accumule dans les habitations. Le sud du pays semble plus touché que le nord, et cinq de nos communes sont particulièrement impactées par le phénomène.

Classées 2B, les communes de Ferrières, Modave, Nandrin, Braives et Burdinne sont les plus touchées, avec 10% des habitations au-dessus du seuil référence. Dans notre Hesbaye, les élus de l’opposition burdinnoise veulent combattre le phénomène.

Cancer du poumon

« Le radon est la seconde cause du cancer du poumon en Belgique et peut s’avérer dangereux s’il s’accumule dans les habitations non aérées », lance Romaine Verlaine (PPB). « S’il n’y a pas lieu de s’alarmer, il est toutefois important de conscientiser la population et de l’informer sur les dangers de ce gaz. »

Cinq propositions ont été soumises ce jeudi soir au conseil, dont la collecte d’informations plus précises auprès de l’AFCN qui seront ensuite communiquées à la population. « Des dispositifs peuvent par exemple être installés dans les nouvelles maisons. Enfin, il serait judicieux de tester l’ensemble des bâtiments communaux. »

Un avis qui est entièrement partagé par le bourgmestre de la commune, Frédéric Bertrand. « Les élus PPB ont tout à fait raison quand ils nous demandent de nous en inquiéter, et c’est que nous comptons faire. Nous avons pris rendez-vous avec l’AFCN afin de cartographier de manière plus détaillée la commune. »

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

En début d’année, l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN) a publié sur son site internet une étude réalisée dans toute la Belgique concernant la présence de radon dans le sol, un gaz radioactif naturel qui peut s’avérer dangereux s’il s’accumule dans les habitations. Le sud du pays semble plus touché que le nord, et cinq de nos communes sont particulièrement impactées par le phénomène.

** ** ***** *** ** ******* ***** ** ****** ** ****** ** ******** ** **** *********** ********* ****** ************ **** *** *********** *** ******** *** ***** ******* ******** ****** ** ****** ***** * *** **** ** ************ ** *** ********* ********* ** ************* ** ********** ** ** ************ *** *** ******* ** ** **** **

**** ************ *** ***** ******** ** ***** **** ** ******** **** ** ******** **************** **** ********* ******* ** ******** *** ****** ******* ************* ** ** *********** ** *** *********** ******* *** ******* ***** ********** **** *** ********* ******** ****** ** ****** ********* ** ****** ************ *** ********** ********** **

** **** *** *** ************ ******** *** ** *********** ** ** ******** ********** ********* ** *** ***** *** *** **** ** **** ****** ***** *** **** ********* ** **** ** *********** ** ******* *** **** ******** ****** **** ***** **** *********** **** ******** **** ** ************* ** ******** **** *********** ** ******** **

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles