Martine Delvenne, l’ex-échevine amaytoise, est condamnée à 12 mois avec sursis

Martine Delvenne (MR), ancienne première échevine à Amay, est condamnée par le tribunal correctionnel de Huy à une peine de 12 mois de prison avec sursis et à 825 euros d’amende. Le parquet avait requis une peine de trois ans de prison à l’encontre de l’ancienne échevine. L’avocat de cette dernière avait quant à lui demandé une simple déclaration de culpabilité pour dépassement du délai raisonnable. L’ancienne échevine est reconnue coupable de faux, de tentative d’escroquerie à l’assurance et d’un détournement d’argent. Dix faits étaient mis à sa charge. Elle est acquittée pour six d’entre eux.