En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

« Cela a été une journée riche en émotions. Il a fallu contenir cela pour prester du mieux possible et faire le travail. J’ai senti qu’il y avait pas mal de pression. Ce dimanche, ce n’est pas la manière qui comptait, mais plutôt le fait d’avoir atteint l’objectif. On a réussi à aller chercher ce titre de la maturité, de la régularité et de l’expérience. C’est un groupe qui a fait le boulot et je ne pouvais pas rêver mieux pour arrêter ma carrière. Un moment donné, il faut savoir dire stop », explique le futur coach de Raeren-Eynatten, qui a désormais hâte de relever ce nouveau challenge. « Ce dimanche, on va faire la fête, puis je vais tourner le bouton », reprend Éric Vandebon, qui a été opposé ce dimanche à Jordan Bissen, un joueur qui évoluera sous ses ordres la saison prochaine à Raeren-Eynatten. « Il a livré un très bon match. »

Cette montée constitue la sixième dans sa carrière, longue de 23 saisons en équipe première. « C’est aussi mon 5e titre. En arrivant à Dison, je n’avais jamais imaginé qu’on allait en enchaîner deux d’affilée. Pour conclure, je dois remercier ma femme et mes enfants, qui ont fait énormément de sacrifices. Et puis, il y a mes parents, là-haut. Ils ont fait énormément de kilomètres pour m’amener jusqu’ici... »

Match des champions. La saison de Dison n’est pas encore tout à fait terminée. « On va jouer à Namur ce samedi à 20 heures le match des champions contre l’Union Namur, championne en D3 ACFF A », nous a appris Jean-Claude Bodson, le président disonais.

Julien Meunier. Le médian disonais est en quelque sorte l’homme des grands rendez-vous. Ainsi, il y a six ans, lors du match décisif pour le titre du RFC Liège contre Hamoir en Promotion D, il avait inscrit deux buts et délivré un assist. Ce dimanche, c’est lui qui a mis les trois buts disonais. « Je ne m’en cache pas : quand je viens dans un club, c’est pour jouer la première ou la deuxième place », indique celui qui était arrivé à Dison dans la foulée d’une grave blessure aux ligaments croisés du genou. « Si c’est pour viser le milieu de classement, je reste chez moi. Cette saison, on avait un noyau où tout le monde pensait que cela allait le faire, mais on a laissé les autres prendre la pression. Quand il ne restait plus que 5-6 matchs, on a été obligé de ne plus se cacher. En tout cas, cette saison, on n’a pas perdu un seul match contre les grosses équipes et cela veut aussi dire quelque chose. »

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

************ * ***** *** ******** ***** ** ********** ** * ***** ******** **** **** ******* ** ***** ******** ** ***** ** ******** ****** ***** ******* * ***** *** *** ** ********* ** ********* ** ******* *** ** ******** *** ********* **** ******* ** **** ********* ******* ************* ** * ******* ** ***** ******** ** ***** ** ** ********** ** ** ************ ** ** **************** ******* ** ****** *** * **** ** ****** ** ** ** ******* *** ****** ***** **** ******** ** ********** ** ****** ******* ** **** ****** **** ************* ******** ** ***** ***** ** **************** *** * ********** ***** ** ******* ** ******* ********** ********** ********* ** ** ***** ** ****** **** ** **** ******* ** *************** ******* ***** ********* *** * ***** ******* ** ******** ** ****** ******* ** ****** *** ********* **** *** ****** ** ****** ********* ** **************** ********** * ****** ** ***** *** **************

***** ******* ********* ** ******** **** ** ********** ****** ** ** ******* ** ******* ********** *************** ***** *** ** ****** ** ******** ** ****** ** ********* ****** ******** ******* ****** ** ********** **** ************* **** ********* ** **** ********* ** ***** ** *** ******** *** *** **** ************ ** *********** ** ***** ** * * *** ******** ********* *** *** **** ************ ** *********** **** ********** **********************

***** *** ********** ** ****** ** ***** ******* *** ****** **** ** **** ********** ********** ** ***** ** ***** ** ****** ** ** ****** ** ***** *** ********* ****** ********* ****** ********** ** ** **** ********** **** * ****** *********** ******* ** ********** *********

****** ******** ** ******* ******** *** ** ******* ***** ********* *** ****** ************ ****** ** * * *** **** **** ** ***** ******** **** ** ***** ** *** ****** ****** ****** ** ********* ** ** ***** ******* **** **** ** ********* ** ******* ** ********* ******* *** *** * *** *** ***** **** ********* ********** ** ****** ***** ********** ***** ** ***** **** ** ***** ******* **** ***** ** ********* ** ** ********* ************** ******* ***** *** ****** ******* ** ***** **** ** ******* ******* ***** ******** *** ********* ******** ** ****** ********** ******* **** ***** ** ****** ** *********** ** ***** **** **** ***** ******* ** ***** ** ***** *** **** ** ***** ******* *** **** ****** ** ****** **** ** * ******* *** ****** ******* ** ********* ***** ** ** ******* **** *** *** ******* ** * ***** ******* ** ** **** ** ******* ** **** **** ***** ******* ** ***** *** ***** ** **** ***** ****** *** ******* ******** ** **** **** ***** **** ******* **************

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles