Les banques russes menacées par la crise en Ukraine

La crise politique et économique en Ukraine risque d’affecter un certain nombre de banques russes, notamment publiques, qui sont très engagées dans l’économie de cette ex-république soviétique voisine de la Russie, a mis en garde mardi l’agence de notation financière Fitch. Au total, les prêts des banques russes en Ukraine s’élèvent à 28 milliards de dollars, et la majorité ont été accordés par les banques publiques, selon Fitch qui estime que les banques les plus menacées sont la Vnechekonombank, Gazprombank et VTB. Les risques pèsent essentiellement sur les prêts accordés aux entreprises ukrainiennes et aux entrepreneurs russes et ukrainiens qui ont acquis des actifs dans ce pays.