En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Quatrième de sa série de D1 nationale derrière Villette et Diest déjà présents en Super (un club ne peut pas avoir deux équipes à ce niveau) et l’Astrid Herstal qui ne souhaite pas franchir le pas, Aye s’est donc vu classer en ordre utile pour rejoindre le Top belge.

Du moins selon les règlements sportifs en français. Guy Bertrand, président provincial et membre du conseil national nous explique la situation. « Pour être clair, c’est un problème de traduction qui pose souci. La version française dit que si une équipe ne peut pas monter comme c’est le cas pour Diest et Villette et qu’un club qui n’est pas champion, c’est le cas d’Herstal, ne souhaite pas rejoindre la Superdivision, on demande à l’équipe suivante c’est-à-dire au deuxième, troisième, quatrième, etc. Dans cette logique, Aye quatrième est l’équipe à qui on doit demander. Le problème, c’est que dans la version flamande, le règlement est le même si ce n’est que rien n’est précisé après la troisième place. Dans ce cas, Aye étant quatrième, on n’a pas à lui demander. »

Malheureusement pour les Famennois, c’est la version néerlandophone qui a été suivie.

C.M.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

Quatrième de sa série de D1 nationale derrière Villette et Diest déjà présents en Super (un club ne peut pas avoir deux équipes à ce niveau) et l’Astrid Herstal qui ne souhaite pas franchir le pas, Aye s’est donc vu classer en ordre utile pour rejoindre le Top belge.

*************** **** *** ********** ******* ** ******* *************** *** * ***** *******

****

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles