Charleroi: entre 100 et 120 emplois menacés chez N-Allo

Ce vendredi matin, la direction de N-Allo a donc annoncé sa crainte de perdre un important contrat qui le lie à l’opérateur VOO. Et son intention de licencier entre 100 et 120 personnes, si elle se confirmait. Les sites de Charleroi et Bruxelles trinqueraient principalement.

VOO, lui, ne tergiverse pas : son porte-parole nous a déclaré que le marché avait été attribué à Ebos, un call center implanté dans la région de Mouscron.

Une nouvelle tuile donc pour Charleroi.