En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

Fléron, commune sportive. La localité dispose en effet de nombreuses infrastructures au regard de sa taille. Une piscine communale, un complexe avec un hall omnisports, sans parler du nombre de clubs. Problème : les infrastructures sportives coûtent cher. Très cher, même. « Pour vous donner une idée, une personne qui vient nager à la piscine de Fléron paiera environ 2 €, mais nous en coûte en réalité 6. C’est tout simplement intenable », déplore le maïeur local, Thierry Ancion.

Réfection complète

Ce dernier appelle d’ailleurs la Région wallonne à mettre un sérieux coup d’accélérateur dans l’examen des dossiers pour l’octroi de subsides. En effet, Fléron doit rénover entièrement sa piscine de manière urgente et ce, pour plusieurs raisons. « Notre piscine a 40 ans, poursuit le bourgmestre. Elle n’est, en théorie, plus aux normes. On a eu des soucis de structure avec l’effondrement d’une poutrelle qu’on a réparé pour permettre aux gens de retrouver au plus vite les bassins, mais on doit faire un travail complet. » Autrement dit, remplacer complètement les vestiaires, doter les deux bassins de cuves en inox, mettre en place un système énergétique performant pour réduire drastiquement les coûts et travailler sur l’accessibilité.

Gouffre financier

« La situation actuelle, avec tout ce qui tombe sur les communes, avec les coûts de l’énergie, les indexations du personnel, etc. n’est pas tenable. La piscine, c’est un gouffre de 5 à 600.000 euros par an. Je le dis clairement : il faut que la Région wallonne nous aide, sinon il n’y aura tout simplement plus de piscine en Wallonie. Je plaide également pour qu’il y ait une mutualisation des coûts, ou du moins une participation financière, entre les communes d’un même bassin de vie qui utilise l’infrastructure », plaide Thierry Ancion.

De 3,5 à 4,5 millions

Ce dernier rappelle que la commune a fait sa part. Un bureau d’étude a remis un rapport complet et le dossier pour les subsides a été envoyé à la Région. Coût total de la rénovation : de 3,5 à 4,5 millions, selon les formules. « Si nous avons les subsides, nous nous engageons à lancer le chantier ». Thierry Ancion espère avoir des nouvelles avant les prochaines vacances d’été.

La situation est d’autant plus préoccupante que notre région manque de piscines. Celle de Chaudfontaine a été ravagée par les inondations et est fermée. Celle de Grivegnée va fermer temporairement pour des rénovations une fois la réfection de la piscine d’Outremeuse achevée. Tandis que celle de Herve, similaire aux bassins de Fléron, devra elle aussi à court terme subir une cure de jouvence.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

******** ******* ********* ** ********* ******* ** ***** ** ********** *************** ** ****** ** ** ******* *** ******* ********** ** ******** **** ** **** *********** **** ****** ** ****** ** ****** **************** *** *************** ********* ******** ***** ***** ***** ****** ************ **** ****** *** ****** *** ******** *** ***** ***** ** ** ******* ** ******* ****** ******* *********** **** **** ** ****** ** ********* ** ******* **** ********** ****************** ******** ** ******* ****** ******* *******

********** *********

** ******* ******* ************ ** ******* ******** ** ****** ** ******** **** ****************** **** ********** *** ******** **** ********** ** ********* ** ****** ******* **** ******** ************ ** ******* ** ******** ******* ** *** **** ********* ******** ************* ******* * ** **** ******** ** ************ **** ******** ** ********* **** *** ******* ** * ** *** ****** ** ********* **** **************** ******* ********* ******* * ******** **** ********* *** **** ** ********* ** **** **** *** ******** **** ** **** ***** ** ******* **************** ********* **** ********* ************* *** *********** ***** *** **** ******* ** ***** ** ***** ****** ** ***** ** ******** ************* ********** **** ******** ************* *** ****** ** ********** *** *******************

******* *********

********** ********* ********* **** **** ** *** ***** *** *** ********* **** *** ****** ** ************* *** *********** ** ********** **** ******* *** ******** ** ******** ******* ** ******* ** * ** ******* ***** *** *** ** ** *** ***************** ** **** *** ** ******* ******** **** ***** ***** ** ***** **** **** ********** **** ** ******* ** ********* ** ****** ********** **** ******* * *** *** ************* *** ******* ** ** ***** *** ************* ************ ***** *** ******** ****** ***** ****** ** *** *** ******* *************************** ****** ******* *******

** *** ** *** ********

** ******* ******** *** ** ******* * **** ** ***** ** ****** ********** * ***** ** ******* ******* ** ** ******* **** *** ******** * ***** ******* ** ** ******** ***** ***** ** ** ****************** ** *** ** *** ********* ***** *** ********* ********** **** ***** *** ********* **** **** ********* ** ****** ** ***************** ******* ****** ******* ***** *** ********* ***** *** ********** ******** **********

** ********* *** ********** **** ************* *** ***** ******* ****** ** ********* ***** ** ************* * ***** ******** *** *** *********** ** *** ******** ***** ** ********** ** ****** ************** **** *** ************ *** **** ** ********** ** ** ******* ************** ********* ****** *** ***** ** ****** ********* *** ******* ** ******** ***** **** ***** ** ***** ***** ***** *** **** ** *********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles