En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil

70 véhicules militaires américains à Cul-des-Sarts et Brûly-de-Pesche ce week-end

Cul-des-Sarts et Brûly-de-Pesche vont faire un saut dans le passé et revivre la joie de la Libération. Dès ce vendredi 13 mai jusqu’au dimanche, un camp militaire américain de la Seconde Guerre mondiale sera organisé dans l’ancien camping du Bailly.

À cette occasion, de nombreux véhicules d’époque seront exposés : Jeep Willys, camions Dodge ou GMC, half-track, motos anciennes, etc. Près de 70 engins sont attendus. Le rassemblement est organisé par des passionnés, rassemblés au sein de la 9e Division D’Infanterie/39e Régiment, ou 39e Régiment des Rièzes et des Sarts.

En convoi

Le samedi matin, après avoir passé la nuit sous des tentes d’époque, les participants partiront en convoi sur les routes de la région pour, notamment, découvrir les bunkers de la ligne Maginot tout le long de la frontière franco-belge. « Des ouvrages qui n’ont jamais été utilisés puisque les envahisseurs ont contourné ces défenses  ! », expliquent les organisateurs.

De 12 à 17h, rendez-vous est donné au site mémoriel de Brûly-de-Pesche « le Ravin du Loup ». « C’est de là qu’Hitler a dirigé la campagne de France en mai 1940. Pendant la présence du Führer, tous les villages environnants avaient été vidés de leurs habitants, contraints et forcés de prendre le chemin de l’exode. En plus du petit bunker qui devait abriter le dictateur en cas d’alerte aérienne, les lieux abritent un intéressant musée relatant cet épisode de la guerre, ainsi qu’une section consacrée à la résistance locale fort active dans les environs. »

Cornemuses et chants de la Résistance

Le public pourra visiter ce musée, découvrir les différents véhicules, écouter les joueurs de cornemuse qui déambuleront sur le site ou encore assister au concert choral au cours duquel des chants de la Résistance seront interprétés par des enfants.

Dimanche matin, les véhicules repartiront pour un périple dans la région. Le retour au camp est programmé pour midi. Les véhicules seront de nouveau exposés au public.

S.I.

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale