L’international belge de futsal Omar Rahou suspendu dix matches pour sa "quenelle": c’est deux fois plus que Nicolas Anelka

Omar Rahou, 21 ans, avait inscrit le seul but de la Belgique lors de la défaite, 1-6, contre la Roumanie au 1er tour de l’Euro, et aurait célébré son but par une « quenelle », ce qui lui vaut une suspension de dix matches. Cette sanction s’applique aux matches de l’équipe nationale belge et aux matches européens de son club, Châtelineau. Le joueur a la possibilité de faire appel.

La « quenelle » -un bras tendu vers le bas, l’autre bras replié touchant l’épaule- est au cœur d’une polémique en France et a été qualifiée de « salut nazi inversé » par la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme).

L’attaquant français Nicolas Anelka, qui avait effectué une « quenelle » en Premier League anglaise lors d’un match avec son club West Bromwich le 28 décembre dernier, a été suspendu pour cinq matches la semaine passée par la Fédération anglaise.

Anelka plaide non-coupable. Il explique ce geste comme une « dédicace » anti-système à son ami Dieudonné, l’humoriste français controversé Dieudonné.