Atteinte d’une rare maladie, Sarah est capable de dessiner sur sa peau rien qu’en l’effleurant (photos)

Sarah Beal souffre d’une maladie très rare : la dermatographie, un type d’urticaire.

Lorsqu’elle effleure sa peau, très sensible, elle se met à se boursoufler et à enfler. À 43 ans, la jeune maman a décidé de « profiter » de sa maladie pour faire de son corps une véritable œuvre d’art. « Je prends une cuillère dans les tiroirs de ma cuisine et je me mets à dessiner sur mon bras », explique-t-elle au Daily Mail. Après une heure, le dessin, qui est en fait une forme d’urticaire, disparaît.