En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueLigue des Champions Accueil

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe, notamment au niveau du staff et des joueurs. « L’ACFF va donc plus loin que la justice belge en punissant des innocents », relatait le coach Philippe Wayenbergh. « Mes joueurs et mon staff n’ont rien à voir dans les incidents qui ont eu lieu dans les tribunes. Et malgré ça, on les empêche de continuer leur aventure. »

Une aventure qui aurait dû être belle, finalement. « Tout au long de la saison, nous avons relevé des défis pour mériter notre place dans ce tour final. Et aujourd’hui, tout est à jeter à la poubelle. Le sportif n’a même pas eu voix au chapitre finalement et, une nouvelle fois, on fait face à une décision à deux poids deux mesures. Binche, qui a déjà connu de pareils problèmes face à Mons ou Binche n’a jamais écopé d’un forfait en championnat. Ici, nous, on nous en colle un… »

D’autant que, sur le terrain, les Schaerbeekois étaient sans aucun doute les meilleurs. « Si nous avions perdu 4-0, nous l’aurions accepté. Mais ici, nous avions eu les plus belles opportunités, touché les montants avant qu’un penalty ne soit pas accordé. L’envie pour aller plus loin était grande. Mais aujourd’hui, le dégoût prime. » Et le coach d’ajouter : « Le copinage devient flagrant. Schaerbeek n’est pas représenté à l’ACFF, Binche l’est. Le sponsor du club est le même que celui de la fédération. Évidemment que rien n’allait tourner en notre faveur. Mais cette décision est lamentable. Je me demande même si je ne ferais pas mieux de retourner du côté néerlandophone. »

Sans oublier que les cris racistes des fans binchois envers Mbenti n’ont pas été punis. « Tout au long du match, Rodrigue a été insulté. Mais cela, l’ACFF s’en fout… »

S.HE.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

** ******** * **** ********* ******* ****** ********* ** ****** ** ***** ** *** ******** **************** ** **** **** **** *** ** ******* ***** ** ********* *** ****************** ******** ** ***** ******** *********** *********** ******* ** *** ***** ******* **** ** **** **** *** ********* *** *** ** **** **** *** ********* ** ******* **** ** *** ******** ** ********* **** *****************

*** ******** *** ****** *** ***** ****** *********** ************ ** **** ** ** ******* **** ***** ******* *** ****** **** ******** ***** ***** **** ** **** ****** ** ************** **** *** ** ***** ** ** ********* ** ******* ***** ***** *** ** **** ** ******** ********** *** *** ******** ***** ** **** **** ** *** ********* ** **** ***** **** ******** ******* *** * ****** ***** ** ******* ********** **** ** **** ** ****** ***** ****** ******* ****** ******* ** ************ **** ***** ** **** ** ***** *************

********** **** *** ** ******** *** ************* ******** **** ***** ***** *** ********** ********** **** ****** ***** **** **** *********** ********* **** **** **** ****** ** *** **** ****** ************** ******* *** ******** ***** ******* ******* ** **** *** ********* ********* **** ***** **** **** ****** ******* **** ************** ** ******** ************** ** ** ***** ****************** ********** ******** ******* ********* ********** ******* *** ************ ** ********* ****** ******** ** ******* ** **** *** ** ***** *** ***** ** ** ************* *********** *** **** ********** ******* ** ***** ******* **** ***** ********* *** *********** ** ** ******* ***** ** ** ** ****** *** ***** ** ********* ** ****** ************************

**** ******* *** *** **** ******** *** **** ******** ****** ****** ******* *** ***** ****** ************ ** **** ** ****** ******** * ***** ********* **** ***** ******** ****** ***************

*****

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles