Daniel Van Buyten: "Nous avons réussi à réunir toute la nation derrière nous"

« J’entends souvent dire que nous avons les moyens de créer la surprise au Brésil. Naturellement, nous sommes tous très motivés et nous aimerions bousculer l’ordre établi. Mais après 12 ans d’absence, nous ne pouvons pas partir bille en tête. Nous allons tout donner, mais il est encore beaucoup trop tôt pour affirmer que nous visons une place en demi-finale », a déclaré le grand défenseur du Bayern de Munich.

Avec un duel possible contre l’Allemagne en huitièmes de finale, Van Buyten, 36 ans, pourrait affronter à ce stade bon nombre de ses équipiers de club. « J’en ai un peu discuté avec eux. C’est agréable de voir qu’ils nous respectent. Il n’y a pas si longtemps, ils auraient été très sûrs d’eux. Ils auraient pris le match à la légère. Maintenant, ils ne tiennent plus tant que ça à nous rencontrer. C’est agréable de voir qu’une grande nation de football se méfie de la Belgique. »

La ’success story’ de la campagne qualificative des Diables et l’engouement des supporters ont également marqué l’esprit de Van Buyten. « Tout le monde est euphorique. Il y a quelque temps, le cœur n’y était pas vraiment. La passion n’était plus au rendez-vous dans le stade, ni même dans tout le pays. Depuis quelques années, nous avons réussi à réunir toute la nation derrière nous. »